Dernières Infos

Cosmos 2029

Tout pousse l’Humanité a repartir vers la Lune. Rivalité politique, énergie et ressources, conquête spatiale, tourisme, conquête sportive, et destinée ?

WASHINGTON (AFP) – La Nasa s’est fixé lundi le défi d’envoyer quatre astronautes sur la Lune en 2018, promettant de renouer avec l’exploration lunaire plus de 45 ans après la dernière mission Apollo.

Les astronautes seront envoyés sur la Lune pendant une semaine à bord d’une capsule lancée par une fusée qui doit être construite pour remplacer la navette spatiale, a annoncé l’administrateur de l’agence spatiale américaine, Michael Griffin. … Voici les raisons d’y retouner….

 

Des raisons politiques :

Le China Daily dévoile les détails du programme spatial chinois. Un programme en trois phases destiné à envoyer d’ici à 2017 des missions sur la Lune. Des missions non habitées qui ramèneront des pierres lunaires. Le chef du programme spatial chinois estime que s’il n’y a pas de problème majeur, le premier satellite d’observation de la Lune devrait être lancé en 2007. Dans cette première phase, le satellite sera chargé de réaliser une cartographie très précise en trois dimensons de la surface de la Lune. Aux environs de 2012, les scientifiques prévoient d’envoyer un véhicule pour explorer la surface de la Lune et mieux comprendre la composition des matériaux lunaires. Enfin en 2017, un autre véhicule est prévu avec pour mission cette fois, de rapporter des échantillons de roche. Le chef du programme spatial chinois n’a rien annoncé sur une éventuelle mission humaine mais la mission prévue en 2017 devra aussi ramener des données pour l’installation d’une future base lunaire. Les scientifiques chinois comptent sur cette base lunaire pour continuer à explorer l’espace. Toutes ces annonces ont été faites à l’issue d’un concours destiné à trouver le logo du programme spatial chinois. ICI

Des raisons économiques : Les ressources :

Selon l’académicien et le membre du Conseil sur l’espace de l’académie russe des Sciences, Eric Galimov, la lune peut fournir à l’humanité de l’énergie électrique suffisamment pendant 1000 ans.
Les scientifiques pensent que les approvisionnements de pétrole, de gaz et d’uranium seront épuisés en 2150, donc actuellement l’humanité est obligée de rechercher des sources alternatives d’énergie, dit dans une entrevue à l’agence de l’information d’Itar-tass.

« L’Helium-3 est la source la plus prometteuse d’énergie, ses approvisionnements dans les couches supérieures de la surface de lune est estimé à environ 500 millions de tonnes », dit l’académicien.
Il n’y a aucun isotope de l’helium-3 sur la Terre, excepté plusieurs kilogrammes dans les profondeurs de notre planète.
Selon Galimov, l’Helium-3 est « un carburant écologiquement sûr et idéal pour la fusion nucléaire ».

« son utilisation ne produit aucun rayonnement, donc le problème global de l’enterrement de perte nucléaire cessera d’exister », dit l’académicien. Il a expliqué que l’Helium-3 a été apporté sur la lune par le vent solaire. Les scientifiques ont découvert cet élément sur la lune après analyse de ses échantillons de sol livrés par des stations spatiales Sovietiques et des astronautes US.

Des raisons sportives :

OrbDev décide d’organiser une conquête de la Lune avec des sociétés privées. Celui qui l’emportera empochera US $6,200,000.00. Cette nouvelle idée « sportive » va au delà de ce que l’on peut imaginer. L’OrbDev organisera avec le constructeur de vaisseau spatial de Moscou au Cosmodrome de Baikonur avec arrangements standards de logements près de l’emplacement de lancement pour que 3 invités puissent regarder le lancement.

Ce vol servira à démocratiser les vols spatiaux vers la Lune et également à banaliser ce type de vol.

Des raisons touristiques :

Avec Dennis Tito, le tourisme a démarré. Le 28 avril 2001, il devint le premier « touriste de l’espace » à bord de la mission Soyouz TM-32. Le vol dura 7 jours, 22 heures et 4 minutes et comportera un arrimage à la station spatiale internationale. Son vol lui aura couté 20 millions de dollars.

Des raisons futuristes de tramplin.

La Lune servira d’une manière ou d’une autre à observer l’espace mais également de convoiter Mars et tout le système solaire.

Et tout ceci comme l’a si bien décrit la série fiction Cosmos 1999, cela pourrait devenir Cosmos 2029. A cette époque là, les vols auront pu se démocratiser enfin ! Mais au delà des possibilités et des raisons d’un retour sur la Lune, notre satellite pourrait bien devenir la poubelle de notre société qui ne sait plus où mettre ses déchets nucléaires et autres toxiques en tout genre. Sur Base lunaire Alpha… Explosion thermonucléaire massive… La Lune quitte l’orbite terrestre… Projetée dans l’espace… Alerte rouge! Ainsi débute une des plus excitantes séries télévisées de science-fiction, soit Cosmos: 1999. Le 13 septembre 1999, de violentes radiations électromagnétiques provoquent l’embrasement des déchets radio-actifs stockés sur la face cachée de la lune, provoquant une gigantesque explosion nucléaire et déviant le sattelite lunaire de son orbite terrestre…

Les 311 habitants de la base lunaire Alpha observent impuissants, la Terre s’éloigner. Dès lors, le commandant John Koenig et son équipage feront tout ce qui est en leur pouvoir pour rentrer sur Terre ou du moins, trouver une planète accueillante et devront effectivement faire face à de nombreuses situations : épidémies, voyageurs extra-terrestres, phénomènes spatiaux mystérieux, planètes inconnues…

Mais ici ce fut que de la fiction, et dans notre réalité il semble bien évident qu’une base va voir le jour sur la Lune. Les nombreuses raisons d’y retourner prouvent simplement que c’est juste une question de temps. Mais ici le temps est enfin dévoilé : 2017 pour la Chine et 2018 pour les USA. Une base permanente est lancée pour les plus grands rêveurs spatiaux. On peut également imaginer que la énième raison d’y retourner est d’utiliser notre astre comme « poubelle nucléaire ». Ainsi en 2029, nous pouvons être certain d’avoir une base permanente sur la Lune. Est ce que nous ferons les mêmes erreurs que dans cette série qui semble prémonitoire ? Biensur que non, car l’Humanité n’est tout de même pas aussi stupide. Un tel scénario provoquerait imencablement des tremblements de terre apocalyptiques avec un chamboulement majeur du climat qui deviendrait totalement incontrolable.

Source: http://www.newsru.com/ / http://www.orbdev.com/mooncrash.html?source=OrbDev /http://fr.wikipedia.org/wiki/Dennis_Tito / http://www.geocities.com/Area51/Jupiter/1630/ /http://www.topkool.com/series_tv/cosmos1999.htm

(332)

%d blogueurs aiment cette page :