Dernières Infos

Un monde en évolution constante

Avant et Après : des images de la NASA qui prouvent que notre planète est en constante évolution.

Notre monde se transforme constamment, aussi bien à cause de l’activité humaine que par les phénomènes naturels. La NASA propose justement à travers un site, Images Of Change, de découvrir en images ces mutations. Entre fonte des glaces, inondations ou catastrophes naturelles, découvrez les images les plus impressionnantes de notre monde en constant mouvement.

La Mer d’Aral était le quatrième plus grand lac au monde jusque dans les années 60, lorsque l’Union Soviétique a détourné l’eau des rivières qui l’alimentaient afin d’améliorer les cultures des territoires arides qui composent aujourd’hui le Kazakhstan, l’Ouzbékistan et le Turkménistan. A l’aube de l’an 2000, le nord de la Mer d’Aral s’est retrouvé totalement coupé de la partie sud, qui s’était elle-même divisée en plusieurs parties. Un barrage construit en 2005 a aidé la partie nord à retrouver une partie de son eau aux dépens de la partie sud.

Les sillons d’eau fondue, les rivières et les lacs à la surface de la calotte polaire du Groenland sont courants au cours du printemps et de l’été mais ce phénomène a commencé exceptionnellement tôt en 2016. Ironiquement, La fonte accentue la fonte lorsque des ponts d’eau se forment entre les sillons puisqu’ils assombrissent la surface de la glace et absorbent ainsi mieux la lumière du soleil.

La population indienne ne cesse d’augmenter et la ville de New Delhi n’échappe pas à cette règle avec une explosion démographique exceptionnelle passant de 9,4 millions d’habitants à 25 millions entre 1991 et 2016. La capitale indienne est aujourd’hui la deuxième plus grande ville au monde après Tokyo et ses 38 millions d’habitants. Les Nations Unis projettent que la ville atteindra les 37 millions d’habitants d’ici 2030.

Une infestation de chenilles « Bombyx Disparate » a abîmé les forêts traversant la Nouvelle Angleterre et tout le nord de la côte Est des États-Unis durant le printemps et l’été 2016. La photo datant de 2015 présente la campagne autour de la ville de Providence dans le Rhode Island. Deux étés particulièrement secs, accompagnés d’une sécheresse, ont affaibli un champignon poussant naturellement dans la région qui avait la capacité de tuer ces chenilles, causant ainsi l’infestation.

La rivière de Juang He en Chine est l’un des cours d’eau les plus riches en sédiments du monde. Chaque année, elle transporte des millions de tonnes de terre d’un plateau naturel jusqu’à un delta que la rivière a elle-même créé dans la mer de Bohai. Ces images montrent l’agrandissement du delta entre 1985 et 2014.

Cette photo illustre parfaitement un phénomène qui inquiète de plus en plus les scientifiques depuis près de 10 ans et il s’agit de la pollution lumineuse. Cette photo montre la ville de Milan en Italie avant et après l’installation d’ampoules LED pour l’éclairage publique du centre-ville entre 2012 et 2015. La lumière y est devenue plus bleue et plus brillante, limitant ainsi la possibilité de voir les étoiles depuis la ville.

Des moussons importantes ont causé des inondations catastrophiques le long du Gange et d’autres rivières dans l’Est et le centre de l’Inde. Au moins 300 personnes ont trouvé la mort et plus de 6 millions ont été affectés par cette catastrophe. Ces images montrent l’élargissement du Gange près de la ville de Patna.

La rivière qui se trouve sur la frontière entre le Panama et le Paraguay est la deuxième plus grande rivière d’Amérique du Sud après l’Amazone. Plus de 100 millions de personnes et certaines des espèces les plus en danger sur terre dépendent de son eau pour leur survie. L’image de gauche datant de 1985 montre une section de la rivière peu après le début de la construction du barrage de Yacyreta, un projet hydroélectrique entre le Paraguay et l’Argentine.

Un volcan sous-marin est entré en éruption en Décembre 2011 dans la Mer Rouge, créant par la même occasion une petite île. A en croire les témoins, des colonnes de fumée allant jusqu’à 30 mètres de haut sont apparues le 19 décembre. Au matin du 23, est apparue une nouvelle île sortie de l’océan que l’on peut apercevoir sous le nuage de fumée. Cette région se situe juste à la frontière des plaques tectoniques africaines et arabes où de nouvelles croûtes océaniques se forment régulièrement. Si ce phénomène se répète, les îles voisines pourraient au final ne former qu’une seule grande île. C’est notamment ainsi que s’est formée l’île de la Réunion.

L’ouragan Matthew qui a touché le sud-ouest de l’ile d’Haïti, le 4 octobre 2016, a décimé les cultures et la végétation (les zones en vert dans l’image datant de Septembre). La tempête a engendré des chutes d’eau faisant grimper la pluviométrie à 76 centimètres dans certaines régions du pays et a endommagé ou détruit des centaines de milliers de maisons.

 

extrait sources http://dailygeekshow.com/ / https://climate.nasa.gov/

(228)

Laissez un message