Dernières Infos

Synchronisation du Gulf Stream et du courant de Kuroshio à l’échelle décennale

Schéma montrant le mécanisme de la synchronisation des courants de bord. Le courant de Kuroshio et le Gulf Stream sont synchronisés, ce qui est associé au mouvement nord-sud du courant-jet atmosphérique, entraînant une fluctuation des températures près de la surface. Les ombres rouges et bleues sur la carte montrent la distribution des températures près de la surface de la Terre, qui tend à être observée lorsque le Gulf Stream et le courant de Kuroshio sont tous deux plus chauds que d'habitude. Un phénomène similaire est la synchronisation des pendules. Le métronome placé sur une planche suspendue à une corde transmet les informations sur les directions et l'ampleur de la force à travers la planche, et les tiges des pendules des métronomes finissent par s'aligner. Dans la synchronisation des courants de bord, le courant-jet atmosphérique joue un rôle similaire à celui de cette planche. Crédit : Shoichiro Kido

Une équipe de chercheurs dont les membres sont affiliés à un grand nombre d’institutions à travers le Japon a découvert que le Gulf stream et le Kuroshio sont synchronisés à l’échelle décennale. Dans leur article publié dans la revue Science, le groupe décrit leur étude de décennies de données météorologiques satellitaires et le lien entre les deux courants océaniques. Paola Cessi, de la Scripps Institution of Oceanography de l’université de Californie, a publié un article sur les travaux de l’équipe japonaise dans le même numéro de la revue.

Le Gulf Stream est un courant océanique qui prend naissance dans le golfe du Mexique et s’étend au-delà de la pointe sud de la Floride. Il suit ensuite la côte est des États-Unis avant d’entrer en collision avec les courants de l’océan Atlantique Nord. Le Kuroshio est un type de courant similaire qui s’écoule du sud du Japon dans la mer de Chine orientale jusqu’à ce qu’il entre en collision avec l’Oyashio, un courant plus septentrional. Des recherches antérieures ont montré que ces deux courants influencent fortement les conditions météorologiques dans l’hémisphère nord ; par exemple, les grandes tempêtes naissent généralement aux endroits où ils rencontrent des courants plus froids. Dans cette nouvelle étude, les chercheurs ont découvert que les deux courants sont synchronisés sur une échelle de temps décennale.

Pour en savoir plus sur une éventuelle connexion entre les deux courants, les chercheurs ont collecté et étudié une quantité massive de données météorologiques et ont créé des modèles pour montrer comment les deux systèmes pourraient s’influencer mutuellement.

Ils ont constaté que les jets Stream d’ouest transportaient l’énergie des deux courants tout autour du globe. Lorsque la chaleur du Kuroshio était transportée dans l’atmosphère, par exemple, à l’endroit où il rencontrait l’Oyashio, des tempêtes étaient générées et se déplaçaient d’ouest en est – jusqu’aux parties nord de l’océan Pacifique. Le Jet Stream a ensuite transporté cette énergie à travers la partie continentale des États-Unis et jusqu’à l’Atlantique. Là, il est entré en collision avec la chaleur transportée dans l’atmosphère par le courant du Golfe, qui est entré en collision avec le courant du Labrador. Les vastes distances impliquées signifiaient qu’il fallait beaucoup de temps pour que l’énergie d’un des courants ait un impact sur l’autre. Mais le résultat final a été un certain degré de synchronisation des deux courants, une découverte qui pourrait améliorer les prévisions météorologiques dans l’hémisphère nord à l’avenir.

Adaptation Terra Projects

Source : https://phys.org/

(455)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :