Dernières Infos

Qu’est ce qui arrive à ceux qui survivent à la foudre ?

credit Pixabay License

Aujourd’hui, dans les grandes villes du monde, les citadins vivent loin des principaux risques naturels. Cependant, beaucoup vivent encore avec la peur d’être atteint par un phénomène de la nature, comme c’est le cas de la foudre.

La probabilité que la foudre tombe directement sur le corps d’un être humain est infime, mais il suffit d’effectuer une recherche rapide sur Google pour trouver plusieurs rapports et histoires effrayantes. Bien sûr, de nos jours, avec l’invention des paratonnerres, les chances sont encore plus faibles. Malgré cela, des personnes frappées par la foudre peuvent encore se produire dans certaines régions, en fonction des circonstances.

Le bon côté de l’histoire est que, selon les spécialistes, 90% des personnes atteintes par la foudre parviennent à survivre à cet épisode traumatique. Cela ne signifie pas pour autant que la décharge électrique ne laisse pas une trace de destruction dans le corps de la victime. Normalement, les décharges provoquent des effets gravissimes, allant de convulsions à la paralysie et à des dommages irréversibles au cerveau. Sans parler, bien sûr, des brûlures et d’un possible arrêt cardiaque.

Et presque chaque fois qu’une personne est foudroyée, elle finit par être marquée par une sorte de « dessin » sur sa peau, connu sous le nom de « figure de Lichtenberg ».

Cette trace qui est apposée sur les personnes touchées par les fortes décharges électriques, provient des différentes ramifications de la foudre, qui finissent par générer une sorte de tatouage sur la peau. Cependant, les traces de ces épisodes électrisants ne sont peut-être pas éternelles. Dans certains cas, le « dessin » dure des semaines, voire quelques jours.

Découvrez, ci-dessous, quelques personnes qui ont été marquées par les « Figures de Lichtenberg » après avoir survécu à des décharges électriques causées par la foudre :

Une figure de Lichtenberg (parfois aussi dénommée « Ferning pattern » ou « arborescence électrique ») est une forme (ou son image) produite par un courant de décharge électrostatique dans l’air ou éventuellement à la surface d’un isolant ou à l’intérieur même d’un matériau isolant (ex. : Plexiglas, ébonite, verre). Ce phénomène de claquage (destructeur quand il se produit dans la matière) apparait spontanément sur ou dans les isolants gazeux ou solides, à partir de certains seuils de tension électrique, et dans les contextes d’ionisation par haute tension ou moyenne tension ou par une source radioactive proche.

Ces figures sont ainsi nommées en l’honneur du physicien allemand Georg Christoph Lichtenberg qui les a originellement découvertes et étudiées. Au temps de leur découverte, on pensait que leur apparence aiderait à déterminer la nature des « fluides » électriques positif et négatif.

Les figures de Lichtenberg sont également des exemples de fractales et elles peuvent apparaitre sur la peau de personnes foudroyées.

Adaptation Terra Projects

Credit photos https://misteriosdomundo.org/ et source https://misteriosdomundo.org/ / https://fr.wikipedia.org/

(249)

Laissez un message

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :