Dernières Infos

Petit Age Glaciaire, cela pourrait arriver

Translate Website

Il y a 13 000 ans , l’hémisphère nord, l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord étaient recouverts de glaciers monumentaux. La Fonte de ces glaciers créa en Amérique du Nord une mer intérieur monumentale.
Un jour le barrage de glaciers finit par rompre et laissa des milliards de tonnes d’eau douce se déverser dans l’océan Atlantique.
Des traces de ce cataclysme existent au Canada et témoignent du gigantisme de l’événement. De vallées creusées et profondes attestent de la catastrophe.
Les océans ont rapidement changé de circulation à l’époque bouleversant la vie de la faune, de la flore, et des hommes.
Malheureusement, un apport colossal d’eau douce dans l’océan n’est pas sans incidence…

En effet de récentes études montrent que le pôle nord a un degrés de salinité le plus élevé dans les océans du globe. Une autre étude montre combien l’atlantique Nord est un lieu d’une importance capitale pour le Gulf Stream.

A ces latitudes, le courant du Gulf Stream plonge à près de 5000 mètres de profondeur, grâce à la salinité importante et le grand froid polaire, pour boucler une ceinture parcourant les océans entiers d’un cycle de 2000 ans. Il existe sous la mer un seul courant navigant de pôle en équateur en pôle, voyageant de l’océan Atlantique, à l’océan Austral, à l’océan Indien, à L’océan Pacifique puis repartant dans le sens inverse dans les profondeurs. Ainsi la boucle est bouclée. Depuis 10000 ans, le cycle fonctionne ainsi.
Mais revenons il y a 13000 ans. La chimie explique qu’une eau moins saline a bloqué la descente du Gulf Stream, ces colonnes d’eau chaude vers le fond marin ou tapis roulant.
Ainsi le Gulf Stream fut anéantit par la catastrophe du Canada, il y a 13000 ans.
Suite à la montée rapide des océans il s’en suivit une glaciation de 1000 ans.
Les courants marins sont vitaux à une atmosphère clémente sur les zones tempérées de notre planète.

La fonte actuelle du permafrost, de la banquise et des glaciers en tout genre apporte une quantité d’eau douce incalculable dans l’Atlantique Nord. Certains métérologistes n’hésitent plus à parler d’une baisse de 10° en cas d’arrêt du Gulf Stream. C’est à dire une nouvelle ère glacière.

Qu’est ce qui changera ?
Les pays industrialisés et plus particulièrement les pays occidentaux vont devoir faire face au plus grand défi jamais relevé : survivre dans des hivers qui vont devenir de plus en plus froid et interminables. Certains hivers déjà très rigoureux ont frappé le Canada en 1999, la Scandinavie en 2000, la Sibérie en 2001, la Mongolie en 2002, les USA et l’Europe en 2005, à chaque fois des températures très rares de -50 degrés ont été relevées. Les hivers futurs chaotiques vont avoir lieu avec des étés « pourris ». L’anti cyclone des Açores restera de plus en plus souvent bloqué vers le sud et ne montera plus vers l’Europe et un autre restera bloqué sur le Groenland nous renvoyant le grand froid du nord sur l’Europe. Des tempêtes de neiges se feront ici et là de façons plus fréquentes et graduellement jusqu’en 2015 où il semblerait que le retour en arrière sera impossible. Les températures clémentes existeront vers l’équateur. Les Glaciers redescendront jusqu’aux environs du 45 eme parallèle dans l’hémisphère nord. Les économies mondiales ne résisteront pas, les pays pauvres d’Afrique deviendront riches. Malheureusement ce futur ne semble pas être sorti de la science fiction mais des laboratoires de chercheurs avertis du monde entier.
Le réchauffement mondial va provoquer une glaciation catastrophique.

En Avril 2005, un rapport est tombé à vienne par un groupe de scientifiques britaniques avertissant de l’arrêt actuel du Gulf Stream. Pendant ce temps les températures conitnuent à grimper dans le grand nord apportant toujours plus de déséquilibre dans l’océan Arctique et également dans l’atmosphère. Nous verrons dans le prochain article ce que peut être ce déséquilibre atmosphérique majeur.

(312)