Dernières Infos

Les bateaux solaires se lancent sur les mers

La ville de Marseille a donné l’exemple la première avec : – Solaris a été lancé en 2009. Pas de bruit, Pas d’odeur d’essence, pas de rejet d’hydrocarbure polluant, le nouveau bateau Solis électrique fonctionnant à l’énergie solaire est en train de révolutionner le concept de la ballade côtière. Présenté tout dernièrement à Marseille par la société Bleu évasion, il nous a bluffé et prouve que les applications concrètes en terme de respect de l’environnement sont possible et présentent même de sérieux atouts par rapport à la navigation traditionnelle. Le premier d’entre eux étant, bien entendu, la possibilité de discuter à bord sans hurler, ou d’approcher très près dans les calanques sans gêner les estivants.

L’énergie est produite en temps réel par les panneaux solaires et les 600 kg de batteries offrent une autonomie de 8 heures le cas échéant. Largement de quoi « cruiser » en direction des calanques depuis Le Port de la Pointe rouge ou le Vieux Port pour une matinée, un après-midi ou une croisière nocturne (Marseille By night). Prévues pour une capacité maxi de 11 personnes, les embarcations ne manqueront pas d’intéresser les touristes mais aussi les petits comités d’entreprises. Le petit moteur électrique n’est pas un foudre de guerre mais les 6 nœuds de vitesse sont largement suffisant pour ces excursions au fil de l’eau. Car comme le précisent les jeunes, Patrick Biaggini et Thomas Martin-Chave, c’est une toute nouvelle approche de l’excursion qui est proposée : « la ballade existe véritablement tout au long du parcours et pas uniquement quand on est à l’arrêt et le moteur coupé ». A vous d’embarquer maintenant….

www.bleuevasion.fr
Source :
http://www.comingup.net/article.php3?id_article=1162

Video : http://article.wn.com/view/2010/02/25/le_plus_grand_bateau_solaire_du_monde_inaugur_en_allemagne/

http://www.ina.fr/economie-et-societe/environnement-et-urbanisme/video/3680979001035/marseille-un-bateau-solaire-pour-visiter-les-calanques.fr.html

– Le FERRY-BOAT inauguré en février 2010
L’année dernière, je vous avais évoqué un nouveau projet de Ferry-Boat électro-solaire concocté à Marseille.
Eh bien sachez que ce nouveau moyen de transport non polluant a été inauguré en ce début de février 2010 : il effectue ainsi ses traversées du Vieux Port gratuitement (de la mairie à la Place aux Huiles).

Voici ses caractéristiques techniques :
type de bateau : catamaran amphidrome
dimensions : longueur hors tout de 13 m ; largeur de 4.70 m
poids à vide / en charge : 10.5 t. / 14 t.
propulsion : 2 moteurs électriques alternatifs triphasés 380 V. (rendement élevé) ; hélices relevables et orientables à 360 °
batteries : 2 parcs de propulsion composés de 64 batteries Nickel-Cadmium (rendement élevé) ; 1 parc de service composé de 20 batteries Ni-Cd ; puissance totale de l’ensemble des batteries : 83.5 KWh.
panneaux solaires : 25 mètres carrés de surface totale soit 16 panneaux photovoltaïques sur cadres en aluminium ; puissance instantanée de 800 W. en hiver à 3000 W. en été
consommation / autonomie : autonomie de plus de 10 h. sans rechargement des batteries (soit environ 270 traversées de 3 minutes maximum) ; autonomie solaire en été (sans apport électrique complémentaire des batteries) ; consommation par traversée de 400 Wh. à 1400 Wh. selon la charge et le vent – capacité de transport, équipage : 45 passagers dont 20 places assises et 2 hommes d’équipage ; un espace permettant l’embarquement de 4 fauteuils, poussettes ou vélos – vitesse du bateau : 3 à 4 nœuds en exploitation ; 7 nœuds à pleine puissance (13 km/h environ) – accessibilité personnes à mobilité réduite : accès par plans inclinés et panne à hauteur variable ; 2 portes coulissantes vitrées électriques de chaque coté de 0,90 m. aération / ventilation : ouverture permanente par le toit ; vitres latérales (méthacrylate 10 mm. teintées en bleu, cintrées et coulissantes sur rails inox) information du public : 2 écrans vidéos plats de 21 pouces (historique du ferry boat et technologie électrique) ; 1 panneau indiquant la consommation électrique en temps réel durée de la traversée : 2 minutes
Sur le plan esthétique, le toit rappelle la toile du premier Ferry-Boat ou encore celui des anciens tramways.
Zoom sur le planning

Le chantier naval Gatto, basé à Martigues, a commencé à construire l’ensemble du bateau (structure et intégration des équipements) dès février 2009. Toute la cabine, extérieure et intérieure, a été réalisée : navire ponté, toit et poste de pilotage ont été installés.
Sa dernière phase de construction en 2009 a été la suivante : motorisation, installation des batteries, pose du vitrage, installation du câblage et poste de commande.

Conçu comme un catamaran, les coques ont été fabriquées en stratifié, sur moules femelles. Le choix des matériaux a été choisi pour leur qualité marine, de légèreté, de résistance et de facilité d’entretien. Les super-structures marient matériaux composites et bois, permettant un entretien facile sans perdre pour autant le rapport au bois, matériau noble de la marine.
Retrouvez toutes les informations sur ce nouveau Ferry-Boat électro-solaire de Marseille à l’adresse suivante :
www.marseille.fr.
Source :
http://ecologie.caradisiac.com/Le-Ferry-boat-electro-solaire-a-ete-inaugure-a-Marseille-133
http://ecologie.caradisiac.com/Le-Ferry-boat-electro-solaire-lance-a-Marseille-d-ici-2010-230
LE PLUS GRAND NAVIRE SOLAIRE A ETE INAUGURE A KIEL EN Allemagne
PlanetSolar, le plus grand bateau solaire au monde, a été inauguré

KIEL (ALL) | Conçu dans le Nord vaudois, le catamaran est quasiment prêt à entamer sa tournée européenne prévue cette année. Le tour du monde est, lui, agendé à 2011.
Le plus grand bateau solaire du monde, selon ses concepteurs vaudois, a été inauguré jeudi à Kiel, dans le nord de l’Allemagne avant une tournée européenne cette année et un tour du monde en 2011.
« C’est un sentiment unique de voir aujourd’hui un bateau dont j’ai tant rêvé », a affirmé Raphael Domjan, l’initiateur du projet et futur capitaine de ce catamaran.

Long de 30 mètres et large de 16 mètres, le navire est équipé de plus de 500 m2 de panneaux solaires photovoltaïques et sera « propre et silencieux », selon PlanetSolar, nom à la fois de la compagnie et du bateau.
Le multicoque pourra atteindre une vitesse maximale de 15 noeuds (25 km/heure) et pourra accueillir jusqu’à 50 personnes.
Mise à l’eau à la fin mars
Le PlanetSolar sera mis à l’eau à la fin mars pour effectuer ses premiers tests avant d’être la vedette lors des cérémonies en mai du 821e anniversaire du port de Hambourg, second port d’Europe après Rotterdam (Pays-Bas).
Pour le tour du monde, les deux membres de l’équipage comptent rester le plus près possible de l’Equateur pour bénéficier d’un ensoleillement maximal.
Le voyage de quelques 40.000 kilomètres est prévu pour durer environ 140 jours, en partant du principe que le bateau puisse maintenir une vitesse moyenne de 8 noeuds, « une vitesse considérable pour un bateau fonctionnant à l’énergie solaire », selon PlanetSolar.
Le multicoque traversera l’Océan Atlantique, le Canal de Panama, l’Océan Pacifique, et l’Océan Indien avant de passer par le Canal de Suez pour rejoindre la Mer Méditerranée.
Voir la video ici :
http://www.24heures.ch/actu/suisse/grand-bateau-solaire-monde-vaudois-planetsolar-inaugure-2010-02-25
PlanetSolar, c’est son nom, est le pendant maritime du SolarImpulse de Bertrand Piccard. Le bateau, révélé il y a peu, doit pouvoir faire le tour du monde en utilisant uniquement l’énergie solaire. Et pour arriver à ses fins, ce sont pas moins de 500m2 de panneaux photovoltaïques qui produiront l’électricité nécessaire à propulser autour du monde ce multicoque futuriste de 31 mètres de long et de 15 mètres de large à la vitesse moyenne de 8 nœuds. Mise à l’eau en avril 2010.

(289)

Laissez un message