Dernières Infos

Le Buzz du Volcan Laacher See

« Un énorme volcan allemand pourrait bientôt détruire l’Europe », voici en ces termes que le Daily Mail avait annoncer la nouvelle en août 2011 et le buzz continue de nos jours ! Sous ces aspects catastrophiques, quand est il réellement ? Le volcan Laacher See, en Allemagne, est-il sur le point d’exploser ? Des scientifiques répondent positivement à cette question, laissant peser une forte menace sur l’Europe. D’autres scientifiques s’y opposent fermement. Que se passe t-il ?

Inquiétudes chez des scientifiques

Une inquiétude règne chez les scientifiques. Le volcan Laacher See, en Allemagne, pourrait se réveiller brusquement, comme le relaie Daily Mail. Ce monstre, qui entre en éruption tous les 10 à 12 000 ans, a explosé pour la dernière fois il y a 12 900 années. La menace de son éveil est donc de plus en plus pressante. Ainsi, son activité sismologique a débuté en 2010. Les dernières secousses remontent à février 2011, avec l’enregistrement de sept tremblements de terre allant de 2 à 4,5 de magnitude.

Caché sous les eaux du lac Laacher See, la taille du volcan peut être comparée à celle du Mont Pinatubo qui, en 1991, a créé la plus grande éruption du XXe siècle. Si l’hypothèse des experts se révèle exacte, des milliards de tonnes de cendres et de magma pourraient être éjectés.Ce volcan géant est qualifié d’actif de part de nombreuses activités sismiques et de fortes anomalies thermiques sous le lac. Des bulles de gaz provenant du magma – dioxyde de carbone (CO2) – sont encore visibles sur la rive sud.

Tout ceci serait faux

Toutefois, ces multiples affirmations seraient tout sauf scientifiques si l’on en croit Erik Klemetti spécialiste des volcans et assistant professeur de géosciences à l’université Denison aux Etats-Unis. Sur le blog Eruptions, celui-ci explique en effet que l’intervalle d’environ 12.000 ans ne se base sur aucun source et ne justifie pas d’évoquer l’éruption du volcan. Il contredit de même l’argument des émanations de dioxyde de carbone, en précisant que le volcan émet ces bulles depuis des siècles qu’il a même pu observer personnellement il y a cinq ans de cela. Selon lui, il s’agit bien d’un signe que la chambre dégaze mais ceci arrive continuellement.

Si le super volcan pourrait être le siège d’une éruption massive nécessitant de considérables évacuations, rien n’indique donc qu’une catastrophe serait imminente, d’après Erik Klemetti qui conclut : « laissez-moi répéter cela, il n’y a PAS de preuve scientifique attestant d’un « jugement dernier » pour 2012. Aucune ».

Mais quel est la fiabilité du Daily Mail ?

Populaire, influent et conservateur, ce titre refuse d’être classé parmi les tabloïds et se définit comme un « compact newspaper », un journal complet. En outre, c’est l’un des journaux les plus influents du pays, car il est celui de la “Middle England”, la classe moyenne anglaise, celle dont les voix font et défont les gouvernements. Le Daily Mail est résolument populaire sans être vulgaire, ouvertement de droite et critique vis-à-vis de l’Europe. Le journal s’inscrit volontiers dans la tradition en utilisant des lettres gothiques en une. Sa devise est celle de la couronne britannique, « Dieu et mon droit ». Une devise écrite en français car elle date de la conquête normande du XIe siècle lorsque Guillaume Ier le Conquérant s’installa sur le trône britannique. Tout en accordant une grande place à la vie des célébrités et au sport, le Daily Mail couvre de façon exhaustive et sérieuse l’actualité politique et les grandes crises internationales.

Il garde néanmoins une certaine image négative par son aspect du sensationnalisme.

Le 10 aout 2011, le Daily Mail annonçait que la banque française Société générale était « au bord du désastre ». Dans cet article, « il était mentionné que la Société générale, l’une des banques les plus importantes en Europe, se trouvait dans un état « périlleux » et potentiellement au « bord du désastre ». « Nous reconnaissons aujourd’hui que ceci n’est pas vrai et nous présentons, sans réserve, nos excuses à Société générale pour les désagréments que cela a causés », ajoute le texte. Société générale, dont le titre a perdu jusqu’à 21 % mercredi en séance à la Bourse de Paris dans un contexte de chute généralisée des valeurs bancaires, a pris acte des excuses du journal, estimant dans un communiqué que leur publication mettait « un terme à ce regrettable incident ».

La fiabilité du Daily Mail peut donc être remise en cause.

Malgré tout, et si le Daily Mail avait raison, que se passerait il ?

Le volcan Laacher See est similaire en taille au Mont Pinatubo, qui a provoqué une chute des températures mondiales de 0.5°C quand il a éclaté en 1991.

Il a apporté sur 998 km (620 miles) carrés, de la cendre et des roches et plusieurs petits séismes dans la région l’année dernière indiquent que ce pourrait être l’éveil de son profond sommeil.

Les experts estiment que s’il ne s’éteint pas, cela pourrait conduire à une dévastation généralisée, les évacuations de masse et même à court terme, le refroidissement général par le nuage de cendres bloquant le soleil.

Il a éjecté 10 milliards de tonnes de magma, 20 milliards de tonnes de dioxyde de soufre et 16 km cubes de cendres et a provoqué une chute des températures mondiales 0.5°C.

L’impact sur l’Europe serait dévastateur. Cela serait un cataclysme d’une envergure monumentale et les réelles répercussions restent inconnues. Depuis 2013, les géologues des services de mise en valeur des terres ont enregistré à plusieurs reprises des tremblements de terre mineurs sous le lac. Les dernières découvertes ont maintenant publié les chercheurs. Les gens ne peuvent pas percevoir ces soi-disant micro-tremblements. Cependant, ils indiquent que la chambre magmatique se remplit progressivement de roche liquide à quelques kilomètres sous le cratère. Ceci est probablement arrivé depuis un moment. Une technologie de mesure à la pointe de la technologie permet désormais d’enregistrer ces tremblements de terre.

Les vulcanologues estiment que le volcan Laacher See est toujours actif en dioxyde de carbone et est en pleine effervescence à la surface du lac, ce qui indique que la chambre magmatique située dessous est en train de “dégazer”.

Les chercheurs considèrent que le volcan fera irruption sous le Laacher See à un moment donné. Vraisemblablement, ce ne sera que dans plusieurs milliers d’années, pas avant que la chambre magmatique sous le cratère soit à nouveau complètement remplie.

A l’heure actuelle, ce volcan n’a réussi qu’à faire une seule chose, c’est de créer un magnifique Buzz sur la Toile et dans toute la presse. Le Daily Mail a réussi un coup de maître publicitaire depuis 2011 et cela perdure de nos jours. 

Mis à jour le 22 janvier 2019

discussion en cours ICI

Adaptation La Terre du Futur

sources : http://www.gentside.com/http://www.maxisciences.com/

http://www.courrierinternational.com/http://www.lepoint.fr/

/ https://www1.wdr.de/

(299)

Laissez un message

Laissez un message