Dernières Infos

La Niña responsable de l’hiver rigoureux en Europe

Le phénomène climatique de La Niña dans l’océan Pacifique, rendu responsable des conditions hivernales particulièrement rigoureuses en Europe, est en train de s’affaiblir, a annoncé mardi l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

« Comme les paramètres (de La Niña) sont en train de faiblir, les prévisions les plus probables sont  »neutres » pour la période mars-mai », a annoncé l’OMM dans un communiqué. Les prévisions sont « très incertaines » pour le reste de l’année, a ajouté l’organisation onusienne.

La Niña est « en partie responsable de la vague de froid », qui s’est abattue cet hiver sur l’Europe occidentale, faisant plus de 80 morts depuis novembre, selon l’OMM.

La vague de froid « s’explique en partie par le phénomène que l’on appelle La Niña, caractérisé en particulier par un refroidissement de la surface de la mer dans le centre et l’est du Pacifique équatorial », a expliqué l’organisation onusienne.

La température moyenne mondiale en 2008 a été légèrement inférieure à celles qui ont prévalu depuis 2000, en partie à cause de La Niña, selon l’OMM qui fait état de températures de surface « inhabituellement froides » en décembre –inférieures à la normale de plus d’un demi-degré Celsius– dans le centre et l’est de l’océan Pacifique équatorial.

La Niña, et son corollaire El Niño, se caractérisent par des températures supérieures à la normale (Niño) ou inférieures (Niña), des eaux de surface dans les secteurs central et oriental de l’océan Pacifique tropical. Ces variations de températures sont étroitement liées à d’importantes fluctuations du climat dans le monde entier, même si d’autres facteurs entrent également en compte dans les phénomènes climatiques, selon l’OMM.

 

(1699)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :