Dernières Infos

La Chine met en à place son nouveau module pour sa future station spatiale

Tiangong-3 la future station spatiale chinoise . credit CMSA

Jeudi 29 avril 2021, l’agence spatiale chinoise a lancé avec succès le premier et le plus grand module de sa prochaine station spatiale Tiangong-3 en orbite.

Le module, Tianhe, flotte maintenant en orbite, où il attend les dix prochains lancements de fusées qui transporteront les pièces restantes de la station spatiale. Mais pour l’instant, les médias chinois ont publié des séquences vidéo du module.

C’est un premier lancement important qui maintient la Chine sur la bonne voie pour assembler la station spatiale Tiangong-3 qui sera complète d’ici deux ans, auquel cas elle deviendra un avant-poste important à la fois pour l’équipage humain et les expériences scientifiques.

Une fois que la station sera effective, les responsables chinois disent qu’elle durera de dix à quinze ans. Et bien que la station spatiale chinoise ne soit pas explicitement destinée à concurrencer directement l’ISS – c’est plutôt une alternative puisque la Chine n’est pas autorisée à participer aux missions de l’ISS – cela signifie que la nouvelle station spatiale prospérera toujours lorsque l’ISS sera mise à la « retraite », laissant potentiellement la Chine comme le seul pays avec une station spatiale.

Ce calendrier, parallèlement aux autres réalisations spatiales révolutionnaires récentes de la Chine, devrait faire du pays un nouveau leader mondial en matière d’exploration et de recherches spatiales.

«La Chine souhaite démontrer au monde et à sa propre population qu’elle est un acteur de classe mondiale dans le domaine des vols spatiaux habités et de la science de pointe.» David Burbach, professeur au US Naval War College, a déclaré à CNN .

Adaptation Terra Projects

sources : https://futurism.com/

(130)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :