Dernières Infos

Inondations historiques en Thaïlande

inondations thailande

inondations thailandeAlors que l’ancien typhon Nalgae aborde la péninsule indochinoise ce mercredi, la Thaïlande connait depuis ces deux derniers mois les pires inondations depuis plusieurs décennies. 

Des millions de thailandais sont touchés par ces intempéries et on parle à présent de plusieurs centaines de morts en raison notamment de digues qui ont cédé sous l’assaut des fleuves et des rivières en crues. Près de 10 000 militaires ont été mobiliés pour faire face au fléau mais l’ampleur de la tâche s’avère très importante.



La Thaïlande se trouve actuellement dans sa période de mousson qui débute au mois de mai pour se terminer en octobre. Durant cette période, il tombe habituellement près de 1280 mm de pluie soit 88 % de la pluviométrie annuelle. Cette année, ce ne sont pas moins de 1604 mm qui sont tombés à Bangkok entre mai et septembre, soit 110% de la pluviométrie annuelle normale. 
Or la captiale ne se trouve qu’à quelques mètres au-dessus du niveau de la mer et certains quartiers du fleuve Chao Phraya sont déjà sous les eaux. 

Ailleurs, sur le pays, la situation est tout aussi dramatique puisqu’on relève depuis le mois de mai :

– 1604 mm à Bangkok (soit 169% de plus que la normale)
– 1241 mm à Chiang Mai (soit 133% de plus que la normale)
– 1015 mm à Udon Thani (soit 107% de plus que la normale)
– 1470 mm à Phitsanulok (soit 139% de plus que la normale)
– 1095 mm à Nakhon Sawan (soit 134% de plus que la normale)
– 1545 mm à Ubon Ratchattani (soit 112% de plus que la normale)
– 2671 mm à Chanthurri (soit 116% de plus que la normale)
– 945 mm à Chumphon (soit 105% % de plus que la normale)
– 723 mm Songkhla (soit 131% de plus que la normale)

Ces cumuls pluviométriques sont certes importants au regard de ce qu’il tombe sous nos contrées mais pas exceptionnels si l’on s’en tient aux écarts à la normale. Toutefois, ces écarts cachent des disparités mensuelles plus importantes. Ainsi, il est tombé à Bangkok au mois de juin 320% de plus qu’à la normale, à Nakhon Sawaon 241% de plus au mois de mai, à Prachuap Khirikhan 253% de plus au mois de juillet, à Songkhla 220% de plus au mois d’août et enfin à Chanthaburi 181% de plus au mois de septembre. D’autre part, l’arrivée de la dépression tropicale Nalgae dans les prochaines 36 heures, n’augure rien de bon pour le nord du pays. La saison de la mousson ne se terminant qu’à la fin octobre, d’autres pluies très importantes sont encore suceptibles de se produire.

source : http://actualite.lachainemeteo.com/

inondations thailande

(153)

Laissez un message

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :