Dernières Infos

Un monde très rapide

Un train japonais roule à plus de 600 km/h. Fonctionnant par lévitation magnétique, le «Maglev» a battu son précédent record, 30 km/h au-dessus du TGV en 2007. Ce prototype doit devenir, à terme, une ligne de transport destinée au grand public.

Pendant près de 11 secondes, il a roulé à 603 km/h. De quoi parcourir 10 kilomètres en une minute ou 170 mètres chaque seconde. Un train japonais, le Maglev a battu mardi le record du monde de vitesse pour un train.

Maglev pour «Magnetic levitation trains». Ce train japonais a pour particularité de ne jamais toucher ses rails mais de «voler» au-dessus: il fonctionne par sustentation magnétique. Le train est maintenu en lévitation et se déplace grâce à un système d’aimants et de bobines supraconductrices. Pour faire avancer ce train, les bobines créent un champ magnétique de 5 teslas, soit 100.000 fois celui du champ terrestre. Situées dans les rails, elles attirent le train lorsqu’elles sont avant lui et le repoussent lorsqu’elles sont passées derrière. C’est un peu comme si le moteur se trouvait dans les rails même.

Ce record a été battu sur une ligne spéciale de 40 kilomètres à Yamanachi, au centre du Japon. Le train ne devrait pas atteindre cette vitesse lors de sa future exploitation, mais flirtera tout de même avec les 500 km/h en vitesse de croisière. La compagnie Central Japan Railways est en train de construire une ligne reliant Tokyo à Nagoya, quatrième ville de Japon et fief de Toyota. La distance de 286 kilomètres les séparant pourrait être parcourue en 40 minutes. La compagnie devrait financer elle-même l’intégralité des 42 milliards d’euros que doit coûter ce projet. Il faudra que les Japonais patientent jusqu’en 2027 pour voir l’ouverture de la ligne et 2045 pour la voir arriver à Osaka.

Des tests avec des passagers ont déjà été menés. Comme le montre la vidéo suivante, une centaine de privilégiés ont pu prendre place dans les wagons, qui ressemblent plus à un intérieur d’avion qu’à celui d’un train. À bord, un écran indique aux passagers le moment où les 500 km/h sont franchis.

Avec ses 603 km/h, Maglev a battu ses deux précédents records (590 km/h la semaine dernière et 581 en 2003). Le précédent tenant du titre était le TGV français, avec une vitesse de 574,8 km/h, atteinte en 2007. En exploitation, celui-ci roule cependant à des vitesses bien inférieures à que prévoit de faire le Maglev: environ 300 km/h lorsqu’il circule sur des voies adaptées.

records-vitesses-trains

TDF

source : http://www.lefigaro.fr/

(234)

Laissez un message