Dernières Infos

Catastrophes en Cascade

Depuis le 29 décembre 2006, de nombreuses catastrophes ont lieu à travers le monde, voici un bilan des celles ci. Entre l’Indonésie, les USA, la Mer du Nord, Madagascar… Le calme apparent dû à l’anti cyclone qui couvre l’Europe du sud ouest depuis de nombreuses semaines ne montre absolument pas ce qui se passe ailleurs.

Ici les inondations, vagues de froid et tempêtes continuent de sévir dans de nombreuses régions du monde. Ce début 2007 n’a rien de calme, ici tout se passe en 15 jours…

L’indonésie a été durement touchée :

– Plusieurs centaines de personnes sont portées disparues dans le naufrage en mer de Java du ferry Senopati Nusantara, dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 décembre 2006. Le ferry, qui transportait, selon les sources, entre 542 et 628 passagers (pour une capacité totale de 850), effectuait une traversée d’environ 500 km entre le port de Kumai, dans la province indonésienne de Kalimantan Centre (île de Bornéo), et le port de Semarang, chef-lieu de la province de Java Centre, sur la côte septentrionale de l’île de Java. Le navire semble avoir essuyé, vers minuit, heure locale, une tempête au cours de laquelle des vagues de plus de cinq mètres de haut l’ont sévèrement endommagé, entraînant son rapide chavirage.

– Une partie du Boeing 737-400 de la compagnie Adam Air disparu depuis le 1er janvier en Indonésie avec 96 passagers et 6 membres de l’équipage à bord a été retrouvé ce jeudi en mer. Un pêcheur a découvert une partie de l’aileron de l’avion. « Cette pièce a été retrouvée à huit kilomètres de Pare Pare (sud-ouest de l’île de Célèbes), à environ 300 mètres du rivage », a déclaré Edy Suyanto, officier de la marine indonésienne. « La pièce retrouvée fait partie de la queue de l’appareil et porte l’immatriculation de l’avion », a indiqué Frans Wenas, un des enquêteurs indonésiens. L’avion avait décollé le 1er janvier de Surabaya pour se rendre à Manado. Depuis plusieurs jours des vents violents frappaient l’archipel indonésien. Cette tempête est la cause probable du crash.

– Le nombre de personnes tuées par les inondations et glissements de terrain dans l’ouest de l’Indonésie a augmenté pour atteindre près de 200 morts vendredi lorsque les sauveteurs ont atteint des zones reculées pour y délivrer de la nourriture et des médicaments à des milliers de personnes déplacées par les pluies torrentielles du week-end. L’aide a été acheminée aux rescapés de la province d’Aceh par bateaux et par hélicoptères. Cette zone, située dans la partie nord de l’île de Sumatra, déplore la mort de 146 personnes, selon un responsable. Au moins 47 autres personnes ont été tuées dans les environs, a déclaré Edy Sofyan, le porte-parole de la province. AP

Tempête en Mer du Nord :

– La violente tempête, qui a balayé la Manche et la mer du Nord la semaine dernière, a entraîné le naufrage d’un vraquier au sud de la Norvège. Le Server, long de 180 mètres, s’est brisé en deux vendredi au nord-ouest d’Oslo, après avoir talonné sur les hauts fonds. Les 25 membres d’équipage ont pu être sauvés mais près de 370 tonnes de carburant se sont échappés des cuves du navire. Un important plan de lutte contre la pollution a été déclenché par la Norvège mais les mauvaises conditions météorologiques ne facilitent pas les opérations de nettoyage. Hier soir, un tiers du fioul avait toutefois été pompé.
Les vents violents et une mer déchaînée ont également provoqué le naufrage de deux chalutiers, au large des côtes britanniques. Sept pêcheurs sont portés disparus. Deux miraculés ont été retrouvés, après avoir passé près de 15 heures sur un canot de sauvetage. Un cargo et un navire de Technip remorqués. Toujours en raison des intempéries, deux navires en perdition ont, par ailleurs, été remorqués. L’un deux, le DSV Orelia, appartient à la compagnie française Technip. Pris dans des vents à plus de 50 noeuds, le navire d’assistance offshore, avec 94 personnes à bord, a été victime d’une avarie de propulsion alors qu’il se trouvait à environ 115 miles au nord-est d’Aberdeen (Ecosse). Pris en charge par le remorqueur Pacific Blade, l’Orelia a mis le cap vendredi vers le port britannique d’Invergordon. Un autre navire, le Vindo, a lui aussi nécessité une assistance. Le cargo, avec 9 membres d’équipage et 4200 tonnes d’engrais à bord, avait signalé jeudi une panne de moteur. Avant d’être finalement remorqué vendredi, le Vindo a suscité une vive inquiétude, manquant d’entrer en collision avec deux plateformes dont les personnels avaient été évacués à titre de précaution.

– En Angleterre, la tempête a causé naufrages et détresses, alors que plusieurs personnes sont portées disparues. Des vents violents qui ont déjà causé la mort de deux personnes et 8 disparitions en Europe ont continué vendredi à balayer le nord des îles britanniques. Les secours essayent notamment de sauver 94 personnes sur un navire en mer du Nord. Le « DSV Orelia » a perdu ses propulsions principales à l’ouest de l’Ecosse, ont indiqué les garde-côtes. D’autre part, le navire Vindo, qui est tombé en panne jeudi et dérivait en direction de deux plates-formes gazières, était en train d’être remorqué vers l’Angleterre vendredi. La pluie et le vent devaient continuer de façon plus atténuée, selon les prévisions météo.

La neige paralyse le centre des Etats-Unis :

– Le Colorado n’en fini plus des tempêtes de neige et subit à nouveau les assauts de l’hivers.
Une troisième tempête de neige s’abat sur cet état, c’est la troisième en 3 semaines.
La région de Denver à été recouverte de 20 cm de neige ce Vendredi.
Au Kansas, 60000 personnes étaient toujours sans électricité depuis la dernière tempête, alors que entre 6000 et 10000 étaient dans le noir au Nébraska. Au Colorado, les toits de deux bâtiments se sont effondrés sous le poids de la neige, sans faire de victime. 3500 têtes de bétails étaient morts d’après l’agence AP.

– Le centre des Etats-Unis a été frappé ce week-end par une tempête de neige accompagnée de verglas et d’inondations faisant 13 morts dans des accidents de la route. Les victimes ont été tuées dans l’Oklahoma (sur des autoroutes transformées en patinoires qui ont provoqué plus de 200 accidents. Les lignes électriques ont été coupées en de nombreux endroits par des chutes d’arbres couverts de glace. La circulation est impraticable sur plusieurs routes principales.
Le mauvais temps a entraîné l’annulation de centaines de vols. Les cinémas, églises et commerces de la principale ville de l’Etat, Oklahoma City, ont été fermées. Le gouverneur de l’Etat, Brad Henry, a appelé à l’aide le gouvernement fédéral. « Nous faisons tout ce que nous pouvons pour aider les habitants de l’Oklahoma qui n’ont plus de courant ou souffrent des conséquences de la tempête hivernale », a-t-il dit. « Nous avons besoin de ressources supplémentaires que seul le gouvernement fédéral peut fournir », a-t-il précisé.
D’autres Etats sont frappés par les intempéries. Dans le Missouri, par exemple, la tempête et le gel ont privé d’électricité des centaines de milliers de foyers. L’état d’urgence a été décrété et la Garde Nationale appelée à la rescousse.

OKLAHOMA CITY (AP) – La tempête de neige qui a fait 29 morts ces derniers jours aux États-Unis se dirigeait lundi vers le nord-est du pays, menaçant la Nouvelle-Angleterre de fortes chutes de neige. Dans le Missouri, les autorités étaient à pied d’oeuvre pour rétablir le courant à 330 000 abonnés, profitant d’un bref redoux avant l’arrivée d’un nouvel épisode de froid. Des membres de la Garde nationale tentaient de déblayer les routes jonchées d’arbres et de lignes électriques. Dans l’Oklahoma, près de 122 000 foyers étaient privés de courant dimanche soir, selon les autorités. Au Texas, 415 vols ont été annulés à l’aéroport international de Dallas-Fort Worth dimanche.

Inondations en Malaisie :

– Plus de 100 000 personnes ont été évacuées dans le sud de la Malaisie à la suite des inondations qui ont touchées le pays ce week-end. C’est ce qu’ont annoncé aujourd’hui les autorités.
La ville de Kota Tinggi, au sud de la capitale Kuala Lumpur, est coupée du reste du monde, avec jusqu’à quatre mètres d’eau à l’intérieur des maisons. Plusieurs centres d’accueil sont saturés et ne peuvent plus accueillir de réfugiés. Cette région avait connue, à la fin décembre, d’importantes pluies diluviennes, qui avait fait plus de 17 morts. 

Des pluies diluviennes provoquent des inondations en République Dominicaine :

– Des inondations causées par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la République Dominicaine ont fait 3 victimes. Les provinces de Bonao et de Nagua sont les plus touchées. Des dizaines d’habitations ont été sinistrées. A Nagua, un homme de 32 ans et un adolescent de 14 ans sont morts noyés en tentant de traverser le fleuve El Papayo en crue. Une femme de 50 ans est décédée dans les mêmes circonstances à Bonao. Les fortes pluies ont favorisé le déclenchement de plusieurs glissement de terrain et coulées de boue. Plusieurs routes on t été coupées et des villages isolés. 

Madagascar : Intempéries • Rupture de digues :

– 53 premiers sinistrés des inondations dans la capitale : La digue ouest de l’Ikopa au niveau d’Anosimahavelona (à l’ouest de la zone Forello Tanjombato) n’a pu résister à la violence des eaux. Des maisons d’hebitation sont maintenat dans l’eau et les secours s’organisent. Le Conseil National de Secours (CNS) et la Région Analamanga en partenariat avec le Corps de Protection Civile (CPC) sont sur les lieux. Ils étaient là depuis dimanche en fin d’après-midi à organiser les évacuation des populations menacées par cette furie des eaux. Les pluies torrentielles de ces cinq derniers jours ont provoqué des crues de nombreuses rivières. Les appels à la vigilance ont été entendus à la radio nationale depuis près de 3 jours déjà. Le chef de Région Analamanga et les organismes concernés ont multiplié les appels à l’intention des populations habitant dans les parages des zones à risques et en particulier ceux des environs des digues et des zones basses.

Inondations liées à la mousson au Sri Lanka, 60.000 déplacés :

– Environ 60.000 Sri-Lankais ont été chassés de chez eux par des pluies de mousson torrentielles, a annoncé samedi le gouvernement, et le bilan de glissements de terrain survenus la veille s’est alourdi à 13 morts. La région de Hambantota, située dans le sud-est de l’île et affectée par le tsunami de 2004, a été fortement touchée. Plusieurs centaines de maisons ont été endommagées et des centaines de personnes sont toujours bloquées sur les hauteurs, a fait savoir le gouvernement, qui a provisoirement logé les déplacés dans des écoles et des centres d’accueil.

– Inondations à Saint-Pétersbourg :

– SAINT-PETERSBOURG, Russie (Reuters) – Saint-Pétersbourg, capitale de la Russie impériale, était en proie mercredi à des inondations provoquées par des vents en provenance du golfe de Finlande.

La deuxième ville de Russie, construite sur un ensemble d’îles et de marais près du fleuve Neva, a dû fermer au trafic une partie de ses quais, des vagues ayant fait passer le niveau des eaux à 2,2 mètres au-dessus de la normale.

La Russie d’Europe traverse un hiver exceptionnellement chaud là où elle connaît normalement des températures très basses avec neige et glace, pluie et boue. D’ordinaire, Saint-Pétersbourg subit des inondations aux abords du printemps.

Intempéries au Brésil: au moins 27 morts :

– Des glissements de terrain et des inondations provoqués par des pluies torrentielles ont coûté la vie à au moins 27 personnes et contraint des milliers d’autres à quitter leur logement au cours des cinq derniers jours dans le sud-est du Brésil, ont rapporté vendredi les autorités. Des zones dans la région montagneuse de l’Etat de Rio de Janeiro, à quelque 500km au nord-est de Sao Paulo, ont été les plus touchées par les intempéries, selon la défense civile. La plupart des décès ont été dénombrés dans les localités de Petropolis, Teresopolis, Nova Friburgo et Sumidoro, a précisé une porte-parole sous couvert de l’anonymat. Plus de 12 000 personnes ont été obligées d’abandonner leur habitation pour trouver provisoirement refuge dans des églises, des établissements scolaires, des gymnases et d’autres bâtiments publics. Les derniers décès ont été enregistrés tôt vendredi à Sumidoro, où six personnes ont été ensevelies sous des tonnes de boue. 

On notera que les phénomènes observés les plus violents ont été mis dans cet article, mais il existe d’autre lieux qui ont également soufferts des caprices du climat…

sources : http://www.publiciblog.com/ / http://www.latribune.fr / http://www.advalvas.be/ /http://www.meretmarine.com/ / http://www.tsr.ch/ / http://www.rtl.be/ / http://www.corusnouvelles.com/ / http://www.meteo-world.com/ / http://www.catnat.net/ /http://lcn.canoe.com/ / http://www.lexpress.fr / http://www.madagascar-tribune.com/ / http://www.latribune.fr / http://www.matin.qc.ca/ /

(73)

Laissez un message