Dernières Infos

La ‘snowpocalypse’ frappe l’est des USA

Washington était paralysée par la neige dans la nuit de vendredi à samedi, alors qu’une bonne partie de l’est des Etats-Unis subissait une tempête de neige qualifiée d' »exceptionnelle » et de « très dangereuse » par les autorités.

En prévision de la tempête baptisée « snowpocalypse » ou « snowmageddon » par les internautes, les habitants de la capitale américaine ont pris d’assaut vendredi les supermarchés par crainte d’une paralysie des transports.

Le National Weather Service (NWS) a publié un bulletin d’alerte « de tempête de neige exceptionnelle » sur 24 heures débutant à 22h00 vendredi (03h00 GMT samedi).

En ce week-end du Super Bowl où l’achalandage dans les supermarchés est déjà à son paroxysme, l’annonce des intempéries a provoqué d’interminables files d’attente dans bon nombre de marchés.

Des dizaines de vols ont été annulés dans le nord-est du pays. Les aéroports de Baltimore, Philadelphie et Washington sont les plus touchés. Les routes sont également impraticables dans plusieurs villes.

Des centaines d’accidents et de sorties de piste ont été signalés. Les voies ferroviaires n’ont pas été épargnées, notamment dans l’État du Maryland où plusieurs troncs d’arbres ont chuté sur les rails et sectionnés des câbles électriques.

Le président Barack Obama, qui avait blagué récemment sur la réaction des citoyens de Washington lors de faibles accumulations de neige, s’est montré beaucoup plus sérieux cette fois.

C’est la deuxième tempête d’importance à s’abattre dans la région de la Virginie en moins de deux mois.

Déjà enfoui sous la neige, l’est des Etats-Unis attend une nouvelle tempête

Pas encore remis de la tempête de neige historique du week-end, l’est des Etats-Unis se préparait à en affronter une nouvelle mardi et la région de Washington, où toutes les administrations étaient fermées, envisageait de faire appel aux réservistes de l’armée.

La météorologie nationale (National Weather Service, NWS) prévoyait une neige abondante « au cours des prochains jours » sur un grand quart nord-est du pays, des Grands Lacs au centre des Appalaches, et de la Nouvelle-Angleterre à la région de Washington.

Sur la capitale et ses environs, où de nombreuses routes restent impraticables, où des foyers sont toujours sans électricité depuis samedi, voire vendredi, et où certaines écoles prévoient de rester fermées pendant toute la semaine, les chutes de neige pourraient atteindre entre 25 et 50 centimètres. Celles du week-end avaient dépassé un mètre par endroits.

Si ces précipitations se confirment, l’hiver 2009-2010 sera le plus enneigé qu’aura connu la région depuis que les relevés météorologiques existent, souligne le NWS.

sources : http://www.rtlinfo.be/ / http://www.ruefrontenac.com/ / AFP /

(162)

Laissez un message

Laissez un message