Dernières Infos

Des poussières du sable du Sahara peuvent voler jusqu’en Floride

Début aout 2017 : Ceci aurait pu être tout à fait étrange dans le ciel de Floride … et cela venait du plus grand désert du monde. Le Sahara envoie ses salutations !

Début Aout, c’est brumeux sur certaines parties de la Floride, car de grandes quantités d’air poussiéreuses séchées ont été transportées sur des milliers de kilomètres du Sahara jusqu’en Floride.

Ce phénomène météorologique se produit à peu près une fois chaque été et a des conséquences étranges sur le microclimat local :

Les informations sur certains médias états-uniens : « La pluie sera rare bien que l’humidité et la chaleur soient élevées. C’est rare, surtout en période de saison des pluies.
Les températures seront plus élevées que la normale avec des sommets d’environ 94 à 97 degrés Fahrenheit.
Vous apprécierez probablement certains de vos couchers de soleil et des taches solaires plus vives, car la poussière suspendue diffuse les rayons du soleil.
La poussière saharienne devrait disparaître pendant le week-end pour des prévisions météorologiques plus habituelles.

Incroyable! Vous avez du sable africain en Floride! »

adaptation de la Terre du Futur

source : http://strangesounds.org/

(216)

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(216)

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
%d blogueurs aiment cette page :