Dernières Infos

Voici la toute nouvelle image d’Ultima Thule publiée par la NASA

Le vaisseau spatial New Horizons de la NASA a réalisé avec succès le survol de l’objet de la ceinture de Kuiper appelé Ultima Thule le 1er janvier 2018, ce qui en fait l’objet le plus lointain jamais visité par un vaisseau spatial humain. New Horizons a collecté environ 7 gigaoctets de données au cours de son bref survol, y compris des images, des lectures de spectromètre et des signaux radio.

Et maintenant, les premières pièces du puzzle arrivent.

Dans un flux en direct, de la NASA de New Horizon a révélé de nouveaux détails sur Ultima Thule, un rocher spatial de 37 kilomètres, et flottant à quelques 6,6 kilomètres de la Terre.

Les scientifiques de la NASA ont été intrigués par les mystérieuses signatures lumineuses de la roche spatiale aux formes étranges, mais les nouvelles données collectées par New Horizons nous donnent un aspect beaucoup plus clair:

Le Bonhomme De Neige »
L’équipe de New Horizons a également donné à Ultima Thule le surnom fantaisiste «de bonhomme de neige» et a surnommé les deux moitiés «Ultima» et «Thule».

Nous ne savons pas pourquoi Ultima Thule à cette forme, mais nous pouvons faire il y a des suppositions : un nuage en rotation de petites roches pourrait commencer à tourner l’une autour de l’autre, dont deux pourraient se rapprocher de plus en plus, jusqu’à ce qu’elles touchent enfin – sans se heurter mais se serrant lentement les uns dans les autres – formant un «objet bi-lobé», comme l’a dit Jeff Moore, co-chercheur du projet New Horizons de la NASA.

« Ce rassemblement de lobes se serait effectuer à une vitesse extrêmement lente », a déclaré Moore.

Mais pourquoi toute cette excitation à propos d’un minuscule objet spatial de 37 kilomètres seulement? Cela pourrait nous aider à répondre à certaines des questions les plus fondamentales sur la création du système solaire.

«Pensez à New Horizons comme une machine à remonter le temps qui nous a ramené au commencement du système solaire, à une époque où nous pouvions observer les blocs de construction les plus primordiaux des planètes», a déclaré Moore.

adaptation TDF

source : https://futurism.com/

(167)

Laissez un message