Un monde où les cellules cérébrales sont comme de petits univers

Les structures de l’univers et du cerveau humain sont étonnamment similaires.

Dans la discipline spirituelle orientale du taoïsme, le corps humain a longtemps été considéré comme un petit univers, comme un microcosme. Alors que des investissements d’un milliard de dollars sont faits aux États-Unis et en Europe pour étudier le fonctionnement du cerveau, les corrélations entre le cerveau et l’univers continuent d’émerger.

Les deux images ci-dessous illustrent les similitudes. L’image du haut montre le réseau neuronal d’une cellule cérébrale; l’image du bas montre la distribution de la matière noire dans l’univers simulée par Millennium Simulation.

Simulation du modèle neuronal reproductible des cellules cérébrales
Distribution à grande échelle de la galaxie (matière lumineuse), obtenue en simulation Millénaire

Les images montrent une similarité structurelle en termes de connexions et de distribution de la matière dans le cerveau et dans l’univers. La photo de gauche est une vue microscopique, celle de droite est une vue macroscopique.

Le cerveau est comme un microcosme.

Une étude menée par Dmitri Krioukov de l’Université de Californie et une équipe de chercheurs publiée dans Nature l’année dernière montre des similitudes frappantes entre les réseaux neuronaux dans le cerveau et les connexions de réseau entre les galaxies.

L’équipe de Krioukov a créé une simulation informatique qui a brisé l’univers connu en de minuscules unités subatomiques de l’espace-temps, a expliqué Live Science . La simulation a ajouté plus d’unités spatio-temporelles à mesure que l’histoire de l’univers progressait. Les interactions en développement entre la matière dans les galaxies étaient similaires aux interactions qui comprennent les réseaux de neurones dans le cerveau humain.

Le physicien Kevin Bassler de l’Université de Houston, qui n’était pas impliqué dans l’étude, a déclaré à Live Science que l’étude suggère une loi fondamentale régissant ces réseaux.

En mai 2011, Seyed Hadi Anjamrooz de l’Université des sciences médicales de Kerman et d’autres scientifiques médicaux iraniens ont publié un article dans le Journal international des sciences physiques sur les similitudes entre les cellules et l’univers.

Ils expliquent qu’un trou noir ressemble au noyau de la cellule. L’horizon des événements d’un trou noir – une sorte de point de non-retour où l’attraction gravitationnelle va aspirer des objets dans le trou noir – ressemble aussi à la membrane nucléaire.

L’horizon des événements est à double couche, tout comme la membrane nucléaire. Tout comme l’horizon des événements, qui empêche tout départ d’en sortir, la membrane nucléaire sépare les fluides cellulaires, empêche le mélange et régule l’échange de matière entre l’intérieur et l’extérieur du noyau. Les trous noirs et les cellules vivantes émettent également des poches de rayonnement électromagnétique, entre autres similitudes.

Les chercheurs ont écrit: « Presque tout ce qui existe dans le macrounivers est reflété dans une cellule biologique comme un microunivers. En termes simples, l’univers peut être représenté comme une cellule.  »

Adaptation TDF

https://www.theepochtimes.com/

(401)

facebook-profile-picture

Author: Admin

Laissez un message