Dernières Infos

Un froid record arrive sur l’Amérique du Nord

GFS 2m Temperature Anomalies (C) for June 21 [tropicaltidbits.com].

Les modèles météorologiques l’ont suggéré en début de semaine, et maintenant ils n’ont fait que gagner en confiance : un froid record est en route pour une grande partie du continent nord-américain à partir de dimanche.

Le MSM exploite peut-être la chaleur de l’Ouest pour ce qu’elle vaut, mais il va avoir de sérieuses explications à donner, car une puissante flambée arctique de grande envergure semble prête à souffler un froid record sur une grande partie du CONUS.

Si l’on se réfère au dernier calcul du GFS (voir ci-dessous), une vaste masse d’air glacial inhabituel descendra du nord de l’Alberta au Canada jusqu’aux États du Texas et de l’Oklahoma, dans le sud des États-Unis.

La propagation du froid commencera dimanche 20 juin – le premier jour de l’été dans l’hémisphère nord – et sera déjà bien installée le lundi 21 juin :

GFS 2m Temperature Anomalies (C) for June 21 [tropicaltidbits.com]

GFS 2m Temperature Anomalies (C) for June 21 [tropicaltidbits.com].

La chaleur à l’ouest semble devoir persister, mais elle sera confinée aux États côtiers.

C’est la grande majorité du continent nord-américain qui sera bientôt sous de fortes anomalies saisonnières, et non par la chaleur.

Ce froid va en fait s’intensifier à partir de lundi, et aura envahi de plus en plus d’États de l’Est au fil de la semaine.

Voici l’image pour mardi soir :

GFS 2m Temperature Anomalies (C) for June 22 [tropicaltidbits.com].

et pour mercredi 23 juin 2021

GFS 2m Temperature Anomalies (C) for June 23 [tropicaltidbits.com].

Des dizaines (voire des centaines) de millions d’Américains subiront des écarts de température de 16°C par rapport aux normales saisonnières lors de la descente arctique – ce qui entraînera probablement la chute de nombreux records de basses températures au début de cet été météorologique.

En outre, cette chaleur persistante à l’ouest est en fait une preuve supplémentaire de l’affaiblissement des courants-jets induit par une faible activité solaire.

Le Soleil semble entrer dans son prochain cycle d’un Grand Minimum Solaire – une période pluridécennale de réduction de la production solaire au cours de laquelle le disque solaire peut être dépourvu de taches solaires pendant des mois, voire des années.

Le résultat sur le climat de la Terre sera une oscillation violente entre les extrêmes.

Des bouffées de chaleur intense s’attarderont dans une région, tandis qu’un froid à faire claquer des dents dominera à proximité. Ceci peut impacter les récoltes à grande échelle.

Dans l’ensemble, la température de la Terre a tendance à se refroidir au cours d’un Grand Minimum Solaire (GSM), car la puissance du Soleil diminue de plus en plus (la nucléation croissante des nuages étant l’un des principaux facteurs de forçage) ; cependant, toutes les régions ne connaissent pas le froid. On peut ajouter que dans le contexte actuel du réchauffement climatique, il reste une inconnue sur le réel impact solaire futur sur la Terre.

Comme lors du précédent GSM (le minimum de Maunder, 1645-1715), des régions telles que l’Arctique, l’Alaska, le sud du Groenland et l’Atlantique Nord se réchauffent pendant les périodes de refroidissement « global ».

La NASA révèle ce phénomène dans sa carte de reconstruction des températures du minimum de Maunder :

La NOAA et la NASA semblent être d’accord, si vous lisez entre les lignes, la NOAA affirmant que nous entrons dans un Grand Minimum Solaire « complet » à la fin des années 2020, et la NASA considérant ce prochain cycle solaire (25) comme « le plus faible des 200 dernières années », l’agence établissant une corrélation entre les cycles solaires faibles précédents et les périodes prolongées d’un refroidissement global.

En outre, nous ne pouvons pas ignorer la série de nouveaux articles scientifiques indiquant l’immense impact que la gyre de Beaufort pourrait avoir sur le Gulf Stream, et donc sur le climat en général.

Adaptation Terra Projects

Source : https://electroverse.net/

(3848)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :