Dernières Infos

Simulation d’un Arrêt du Gulf Stream

Après des mois de questionnements sur l’arrêt possible du Gulf Stream et au delà des conséquences physiques d’un tel phénomène, voici donc les simulations des températures que nous pourrions observer.

Si ce phénomène devait arriver la température de l’océan Atlantique Nord changerait radicalement…

Ici une carte Mondiale, nous n’aurons pas de difficulté à repérer un très fort refroidissement qui débuterait sur le nord de l’Atlantique Nord :

Un tel refroidissement n’est pour le moment qu’hypothétique, engendrerait un changement radical du climat Européen dans un 1er temps. Ensuite viendrait l’Amérique du Nord qui pourrait subir les contrecoups d’une telle modification. Ce scénario apporterait des hivers type 1962 dans moins de 15 ans. Ci dessus le scénario d’un arrêt dans moins de 15 ans.

Ces simulations dépendent du réchauffement actuel. Car l’arrêt du Gulf Stream est mal connu. Sur la Terre du Futur, certains points nous apporterait des dates beaucoup plus proches. Mais aucune conclusion définitive ne peut être avancée.

Cette conclusion dramatique du Gulf Stream vient d’une étude de la circulation de l’océan atlantique du nord, qui a démontré une réduction de 30% des courants chauds qui draine les eaux du Gulf Stream vers le nord.

Harry Bryden au centre national d’océanographie à Southampton, Royaume Uni, dont le groupe a effectué l’analyse, dit qu’il n’est pas encore sûr si le changement est provisoire ou si cela signale une tendance à long terme. « nous ne voulons pas dire que la circulation s’arrêtera, ». « mais nous sommes nerveux au sujet de nos résultats. Ils sont arrivés comme tout à fait surprenant. »

Un autre élément confirmerait ce phénomène, les carottes de glace apporte la preuve qu’à chaque baisse du méthane dans l’air, de très fortes sécheresses sont constatées à travers le monde avec dans le même temps un arrêt du Gulf Stream.

Pendant que le monde parle de réchauffement, il est effectivement des plus étonnant de parler de refroidissement. Mais ici, justement, c’est bien le réchauffement qui va provoquer ce phénomène sans précédent de vie d’Homme.

En septembre 2005, une anomalie négative était à noter dans l’Atlantique Nord. Elle a duré 1 mois. C’est bien à la suite d’un été où les eaux n’ont jamais été aussi chaudes que ces anomalies sont apparues. Depuis 2004, on relève un ralentissement du Gulf Stream, que nous réserve septembre prochain où l’année 2006 est dore et déjà la plus chaude dans l’Altlantique Nord ? Un blocage doit il être attendu ?

Sources : BBC (Coup de froid sur la Planète) / La 5 TV / http://www.newscientist.com/

(1414)

Laissez un message

Laissez un message