Dernières Infos

Record de destruction de la forêt amazonienne

Déforestation près d'une forêt à la frontière entre l'Amazonie et le Cerrado à Nova Xavantina, État du Mato Grosso, Brésil, le 28 juillet 2021. Photo d'Amanda Perobelli

Brésil : 9494 kilomètres carrés de végétation ont été détruits en dix mois en Amazonie, un record ! L’année 2022 n’est pas encore terminée qu’elle est déjà celle d’un triste record au Brésil. La déforestation a atteint un chiffre faramineux avec 904 kilomètres carrés de forêts rasées en octobre.

« L’augmentation de la déforestation (en octobre) était attendue, mais les données préliminaires des premiers jours de novembre sont effrayantes, c’est une vraie course effrénée à la dévastation », constate avec effarement la branche brésilienne de l’ONG WWF.

En effet, selon le système d’observations par satellite, DETER, le mois d’octobre 2022 a connu une augmentation de 3% de la déforestation en Amazonie. C’est plus qu’en 2021 à la même époque. On constate ainsi que la déforestation de la forêt amazonienne côté Brésil a atteint les 904 kilomètres carrés rien que pour le mois d’octobre, indique un document dévoilé vendredi 11 novembre.

Des chiffres inquiétants qui témoignent d’une déforestation record cette année.

WWF rappelle que l’année 2022 est la pire année concernant les relevés statistiques sur la déforestation. En dix mois seulement, ce sont 9494 kilomètres carrés de végétation qui ont été détruits. À titre de comparaison, en 2021, les chiffres avaient atteint 9178 kilomètres carrés, devenant le nouveau record en la matière désormais battu.

Toujours d’après l’ONG, la déforestation et les incendies ont « explosé » en Amazonie depuis l’élection présidentielle brésilienne qui a vu l’ancien président Lula devancer le président sortant Jair Bolsonaro.

En septembre dernier, Boris Patentreger, le directeur de la branche française de Mighty Earth (qui oeuvre pour la protection des forêts tropicales et des océans), faisait l’état déplorable du déboisement en Amazonie depuis l’arrivée au pouvoir de Bolsonaro en 2019 : « La déforestation annuelle moyenne y a augmenté de 75 % depuis son arrivée au pouvoir par rapport à la décennie précédente ». Entre août 2020 et juillet 2021, 13 000 kilomètres carrés de forêts avaient été détruits, selon les données de l’Institut national de recherche spatiale (INPE).

source : https://www.demotivateur.fr/

(4)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :