Dernières Infos

Les boules solaires Rawlemon

La boule solaire Rawlemon a fait couler beaucoup d’encre en 2014. Ce dispositif original imaginé par un architecte allemand concentre les rayons du soleil sur un panneau solaire pour multiplier la quantité d’énergie produite. Il est désormais disponible !

L’architecte allemand André Broessel a eu l’idée d’utiliser un phénomène optique simple pour multiplier l’énergie produite par les panneaux photovoltaïques. Le dispositif comprend une sphère constituée d’un polymère acrylique à 99 % de transparence et remplie d’eau qui concentre les rayons du soleil incidents en son point focal. Grâce à cet « effet loupe », les rayons du Soleil ou de la Lune, sont concentrés plus de 10 000 fois, ce qui permet au dispositif de fonctionner de jour, comme de nuit.

La lumière ainsi concentrée est dirigée vers des panneaux photovoltaïques à haut rendement situés sous la sphère. Ces cellules photovoltaïques multijonctions sont généralement utilisées pour les applications spatiales : elles se composent de plusieurs couches qui ont la particularité de convertir différentes longueurs d’onde du spectre solaire en énergie. La Rawlemon est aussi monté sur une structure motorisée capable de suivre la course du Soleil ou de la Lune.

Basic RGB

Résultat : à puissance équivalente, la Rawlemon divise par dix la surface totale de panneaux nécessaires, estiment les concepteurs. Lorsque le ciel est couvert, la Rawlemon produirait, là encore, quatre fois plus d’énergie qu’une installation photovoltaïque classique. « La géométrie parfaite de la sphère, combinée avec notre système breveé de tracking à double axe, fournit naturellement l’angle optimal pour concentrer la lumière sur nos collecteurs toute la journée, suivant le soleil », expliquent les concepteurs dans leur plaquette commerciale.

boule-verre-solaire

Le concept se décline aussi sous forme de vitrage produisant uniquement de l’énergie thermique. Une « fenêtre » composée de 12 sphères de 50 millimètres de diamètre peut fournir jusqu’à 150 W par m². Ce « radiateur solaire » vous coûtera tout de même 8 499 euros.

extrait et source : http://www.techniques-ingenieur.fr/

(642)

Laissez un message