Dernières Infos

Le ‘charbon liquide’

Face à un monde qui a des besoins pétrolifères accrus chaque année, une solution refait surface pour le fioul domestique.

Des entreprises pourraient utiliser le charbon liquide comme carburant alternatif au pétrole, qui représente encore 94% de la demande de carburants dans les transports. Mais attention !

Le charbon a un avantage : sa répartition dans le monde. A ce jour, plus de 80 % des réserves de charbon se concentrent dans six pays : les Etats-Unis, la Russie, la Chine, l’Inde, l’Australie et l’Afrique du Sud. Etant mieux distribué, il réduirait la dépendance énergétique de plusieurs pays…
…Mais la face cachée est importante car son impact sur l’environnement est très grande. Il est en effet trop polluant et encore trop cher à produire. Pourtant il est abondant puisque le monde dispose encore de 174 années de réserves contre 63 pour le gaz et 41 pour le pétrole. Des projets pour rectifier le tir sont à l’étude dans le monde….

 

Le charbon est un des carburants les moins chers et les plus calorifiques. Cependant, c’est aussi l’un des plus polluants. Le fioul et le gaz sont évidemment moins chers pour le chauffage. Il existe peut être une solution pour créer un charbon liquide, qui serait plus écologique. Les premières tentatives datent de l’URSS. Cela a abouti à la création d’un mélange combustible liquide consistant de charbon et l’eau. Ainsi, un pipeline d’eau-et-charbon « de Belovo-Novossibirsk » de 262 km de long a été utilisé de 1989 à 1993 pour pomper un tel carburant pour la station thermique de Novossibirsk.

Un des inconvénients technologiques était une haute dépense d’énergie utilisée pour la production du carburant – 150 kilowattheures par tonne. Les chercheurs de l’association de production scientifique Kompomash-TEK, ont développé une technologie et un équipement afin de fabriquer des mélanges d’eau-de-charbon de nouvelle génération qui assurent les apports de puissance n’excédant pas 20 kilowattheures. Les mélanges ont toutes les propriétés du carburant liquide. Une particularité de leur processus de combustion est la fumée blanche tandis que le charbon produit de la fumée noire en raison de la suie non brûlée et de la poussière. Le charbon liquide brûle complètement sans polluer l’environnement avec des particules solides.

Les chercheurs croient que le nouveau carburant sera capable de remplacer avec succès le charbon ou le fioul dans des maisons à chaudière commune après seulement des changements mineurs de technologie et d’équipement. Un des premiers clients pour cette nouvelle technologie et son équipement est le Tadjhikistan, car il a ses bassins houillers propres.

sources  : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60722.htm / http://www.ushuaia.com/

(138)

Laissez un message