Dernières Infos

Découverte Révolutionnaire : Des champignons qui se nourrissent de Radioactivités découvert à Tchernobyl

Un brin de champignons qui est apparu à l’intérieur du réacteur nucléaire de Tchernobyl et qui mange des radiations pourrait permettre aux humains de s’isoler contre les rayons mortels.

En 1991, cinq ans après que la catastrophe ait secoué l’Ukraine, des champignons noirs étaient trouvés poussant sur les parois du réacteur abandonné inondé de rayons gamma.

Déconcerté et à savoir comment ils ont réussi à survivre dans ces conditions extrêmes, les scientifiques ont examiné le micro-organisme – et étaient encore plus excités par leurs résultats.

En plus de ne pas périr, ils ont découvert que les champignons poussent réellement vers le rayonnement, comme s’ils étaient attirés par celui-ci.

Cela est dû à ses grandes quantités de mélanine – le pigment qui assombrit la peau – et permet aux champignons d’absorber les rayons normalement nocifs qu’il convertit ensuite en énergie chimique.

De la même manière que les plantes convertissent le dioxyde de carbone et la chlorophylle en oxygène et en glucose via la photosynthèse, les champignons ont absorbé des rayons mortels qui lui ont permis de produire de l’énergie.

Ce processus – la radiosynthèse saluée – a attiré l’attention des scientifiques en raison de ses implications potentiellement révolutionnaires.

Kasthuri Venkateswaran, chercheur à la NASA qui dirige les expériences sur les champignons Cryptococcus neoformans, estime qu’en extrayant son pouvoir d’absorption des rayonnements et en le fabriquant sous forme de médicament, il pourrait être utilisé comme un «  écran solaire  » contre les rayons toxiques.

Cela permettrait aux patients cancéreux subissant une radiothérapie, aux ingénieurs des centrales nucléaires et aux pilotes de ligne de pouvoir absorber sans crainte une dose mortelle de rayons, a envisagé Venkateswaran au magazine Scientific American.

La puissance de conversion des radiations des champignons pourrait également être utilisée pour alimenter les appareils électriques, et pourrait être considérée comme une réponse biologique possible aux panneaux solaires.

Un chercheur anonyme spécialisé dans le domaine a également évoqué son rôle prospectif dans le développement de la biotechnologie.

Ils ont expliqué sur un forum en ligne: «Les champignons qui s’y développent (réacteur de Tchernobyl) sont des champignons radiotrophes, riches en mélanine.

Kasthuri Venkateswaran, chercheur à la NASA (à droite) et le professeur Clay Wang de l’Université de Californie du Sud (à gauche) ont envoyé des échantillons de champignons dans la Station spatiale internationale pour voir s’ils mutaient davantage avec des niveaux de rayonnement beaucoup plus importants.

La mélanine absorbe les radiations et les convertit en d’autres formes d’énergie (y compris électrique).

Mes recherches portent sur l’utilisation de la mélanine en conjonction avec l’eau pour convertir les radiations électromagnétiques en énergie électrique.

Cette technologie trouvera probablement sa place dans la biotechnologie car elle est non toxique et biocompatible ».

Les progrès dans l’utilisation des pouvoirs des champignons à des fins médicales ont été graduels, mais ils ont été stimulés ces dernières années par une étude en cours qui a vu des échantillons de ces champignons envoyés dans l’espace.

En le cultivant dans la Station spatiale internationale, où le niveau de radiation est élevé par rapport à celui de la Terre, Venkateswaran et le professeur Clay Wang de l’Université de Californie du Sud ont pu surveiller la mutation.

Lorsque les micro-organismes sont placés dans des environnements plus stressants, ils libèrent différentes molécules, ce qui pourrait permettre de mieux comprendre le champignon et la manière dont il peut être utilisé pour développer des médicaments bloquant les radiations pour les humains.

Les résultats de l’expérience n’ont pas encore été publiés, ce qui laisse la communauté scientifique dans l’attente de découvertes qui pourraient révolutionner la protection de l’homme contre les radiations.

Adaptation Terra Projects

source : https://www.dailymail.co.uk/

(462)

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(462)

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js
%d blogueurs aiment cette page :