Dernières Infos

Découverte Majeure : Gliese 581

Une nouvelle planète vient d’être découverte, et elle serait habitable. La nouvelle planète pourrait avoir un climat tropical.

C’est une planète où il fait bon vivre. Parmi les 250 exoplanètes détectées à ce jour dans la Voie lactée, Gl 581c est même la seule sur laquelle il ne fait ni trop chaud, ni trop froid pour que la vie ait une chance de s’y développer. Ce monde, dont la découverte vient d’être annoncée par une équipe franco-suisse, est donc pour les astronomes l’exoplanète la plus excitante qui soit. Et ce d’autant plus qu’elle est l’une de nos plus proches voisines, située à seulement 20,5 années-lumière !

Cinq fois plus massive que la Terre, Gl 581 c affiche un diamètre à peine 1,5 fois plus grand. C’est ainsi l’une des plus petites planètes jamais découvertes à ce jour. Et, comme la Terre, elle circule dans la zone habitable de son étoile, c’est-à-dire à une distance telle que la température permet l’existence d’eau sous sa forme liquide. Toutefois, Gliese 581, la naine rouge autour de laquelle Gl 581c décrit son orbite, est nettement moins massive et chaude que le Soleil. Du coup, sa zone habitable est plus proche d’elle que ne l’est la zone habitable du Soleil. Ainsi, même si elle ne se trouve qu’à 10,7 millions de km de son étoile et boucle une révolution en 13 jours (contre 150 millions de km et 365 jours pour la Terre), cette nouvelle exoplanète est propice à la vie !
Cette découverte majeure est signée de l’équipe du Suisse Michel Mayor, qui utilise le spectrographe Harps, vissé sur le télescope de 3,6 m de La Silla, au Chili, pour détecter des planètes extrasolaires.

Xavier Delfosse, chercheur au Laboratoire d’astrophysique de l’observatoire de Grenoble, codécouvreur du système planétaire de Gl581, une planète qui serait habitable…

Vous estimez que la température de la planète que vous venez de découvrir doit être comprise entre 0°C et 40°C. En l’absence d’observation directe, comment parvenez-vous à ce résultat?

La température que nous donnons est la température d’équilibre de la planète et non la température au sol qui est complètement inconnue. Nous la calculons en supposant que la planète absorbe une certaine quantité de l’énergie de l’étoile la plus proche et qu’elle en renvoie une partie vers l’espace . Il y a un équilibre entre ce qui est reçu et ce qui est renvoyé. Cela permet de calculer une température de la planète,  que nous estimons ainsi entre 0 et 40°C.

Comment savoir la température «réelle», celle qui règne à la surface de la planète?

Pour l’instant, on ne peut pas répondre avec certitude à cette question car, si la planète possède une atmosphère, l’effet de serre complique tout. En plus des échanges d’énergie entre l’étoile et sa planète, on doit tenir compte des échanges entre l’atmosphère et la planète elle-même. En effet, une atmosphère chauffée ne se contente pas de rayonner vers le reste de l’univers, mais aussi vers la planète… On a ainsi une température de surface supérieure à la température d’équilibre.

Comment sait-on qu’il s’agit forcément d’une planète rocheuse ou liquide?

Les planètes gazeuses doivent être suffisamment massives pour retenir le gaz. Par exemple, si nous rajoutions une grande masse de gaz dans l’atmosphère de la Terre, il s’échapperait car la gravité terrestre ne serait suffisante pour le retenir. Avec une masse de 5 fois celle de la Terre la gravité de la nouvelle planète n’est pas suffisante pour conserver une énorme couche de gaz comme sur Neptune ou Uranus. La planète est donc soit rocheuse soit liquide car ce sont les deux seules autres possibilités si elle n’est pas gazeuse…

Comment comptez-vous améliorer nos connaissances sur cette planète?

Des études «sur le papier» de cette planète vont maintenant pouvoir être menées, pas forcément par notre équipe. En partant d’hypothèses raisonnables nous allons notamment modéliser le type d’atmosphère que cette planète peut posséder. Ce qui permettra d’évaluer l’effet de serre.

sources : http://www.20minutes.fr/ / http://www.cieletespace.fr/

(168)

Laissez un message