Dernières Infos

Vers un monde sans virus ?

Ebola, herpès, grippe… IBM a mis au point une molécule tueuse de virus. Le géant de l’informatique IBM et l’institut de bioingénierie et de nanotechnologies de Singapour ont mis au point une molécule qui attaque les virus et qui protège les cellules saines.

IBM a débuté sa collaboration avec les scientifiques de Singapour il y a douze ans. Son objectif ? Développer une méthode faisant disparaître les virus responsables des maladies telles que le chikungunya, Ebola, la grippe ou l’herpès et ce, quelles que soient leurs mutations.

S’attacher et s’attaquer aux glycoprotéines
Comment ? Dans leur étude publiée dans la revue scientifique Macromolecules, les spécialistes expliquent s’être intéressés aux glycoprotéines, ces éléments situés autour du virus et qui lui permettent de s’accrocher aux cellules avant de les contaminer.

Ils ont alors créé une macromolécule qui s’attache à ces glycoprotéines, réduisant à néant les capacités d’attaque et de multiplication des virus. Cette macromolécule va également se fixer sur une cellule immunitaire, empêchant alors sa contamination. Bilan : aucun des virus testés n’a montré de résistance.

virus

Des produits commercialisés en 2018 ?

Et afin de démontrer que cette méthode de lutte contre les virus est sans danger et qu’elle mettra hors d’état de nuire chikungunya, Ebola ou herpès aussi bien en conditions réelles qu’en laboratoire, les experts assurent que des essais cliniques devraient prochainement être réalisés.

Si ces tests sont couronnés de succès, la « super-molécule » pourrait être utilisée en prévention et « insérée » dans des lingettes ou des sprays. Selon IBM, ces produits ne devraient pas être commercialisés avant 2018.

sources : http://www.20minutes.fr/ / http://pubs.acs.org/

(222)

Laissez un message

Laissez un message