Dernières Infos

Un seisme de 4,9 frappe la région de Bordeaux, du pas vu depuis près de 60 ans

Ce mercredi 20 mars 2019 à 10h56, un séisme de magnitude 4,9 a eu lieu dans le sud ouest, tout près de Coutras. Dans la nuit, un autre de 3,7 avait eu lieu autour de Brest.
La terre a tremblé ce mercredi matin en Gironde. Un séisme de magnitude 4,9 a été ressenti autour de Bordeaux. L’épicentre est situé à une soixantaine de kilomètres au nord de la ville, près de Coutras.

Un séisme de magnitude 4,9 à une profondeur de 5,8 km a frappé l’ouest de la France à 10h56 ce matin. Le séisme a eu lieu à une cinquantaine de kilomètres de Bordeaux . Selon les experts, il s’agissait du séisme le plus important de la région depuis 1962. Selon Bfm TV, le séisme a été ressenti dans de nombreux départements du sud-ouest du pays, tels que la Gironde, la Charente et la Charente-Maritime. Au cours de la nuit, un tremblement de terre de magnitude 3,7 avait déjà été enregistré à Brest par le service national de surveillance sismique.

Selon le préfet de Gironde, il «n’y a pas de blessé » mais il évoque la «possibilité de légers dégâts sur des bâtiments vulnérables ».

« Tout a tremblé dans la maison »
« J’étais dans le salon en train de regarder la télé. J’ai ressenti un grondement sourd et ça a tremblé aussi 5 secondes. Tout a tremblé dans la maison », raconte une internaute de Dordogne. « La Terre a tremblé en plein cours avec les 4e, cela permet de réviser », relate un professeur de Ribérac. « Le Vidéo-projecteur, les murs et fenêtres ont tremblé et les élèves étaient surpris ».

« Première fois que je ressens un tremblement de terre, c’est très effrayant de ne pas savoir si c’est l’immeuble qui est en train de s’effondrer », témoigne aussi une internaute qui a ressenti la secousse à Bordeaux. « J’étais au téléphone avec quelqu’un de la commune de Montlieu-la-Garde au moment de la secousse, témoigne un internaute d’Angoulême, en Charente, sur le site du Bureau central sismologique français (BCSF). Il a ressenti la secousse 2–3 secondes avant moi ».

Aucun blessé
Un autre, installé à Belvès, en Dordogne, raconte qu’il travaillait « dans les combles » de sa maison quand « tout le toit s’est mis progressivement à craquer de partout. Ensuite, la secousse a fait trembler le sol pendant quelques secondes ». À Archiac, en Charente-Maritime, un témoin assure avoir entendu un bruit similaire à « un camion qui passe dans une petite rue ». À Laruscade, en Gironde, un internaute de SudOuest.fr assure avoir entendu un « gros bruit, comme une explosion », ajoutant que les « murs tremblaient ». « Beaucoup ont pensé à la centrale » nucléaire « de Braud-et-Saint-Louis », ajoute-t-il.

sources : http://www.meteoweb.eu/ / http://www.leparisien.fr / https://www.sudouest.fr/

(687)

Laissez un message

Laissez un message