Dernières Infos

Un monde dont la viande sera issue d’un laboratoire

Image d’illustration — anyaivanova / Shutterstock.com

La question de la consommation de viande ne cesse de faire débat au sein de notre société. En effet, 2/3 des terres agricoles dans le monde servent à élever du bétail, que ce soit pour les bêtes elles-mêmes mais aussi pour cultiver leur alimentation. Mais y aura-t-il bientôt une alternative venue des laboratoires ?

Le bilan écologique est désastreux avec l’élevage qui entraîne des déforestations, des émissions de gaz à effet de serre ou encore la pollution des cours d’eau. Si des personnes ont tout simplement décidé de bannir les produits d’origine animale de leur consommation, d’autres ne sont pas prêts à y renoncer. C’est pourquoi la production de viande de synthèse, cultivée à partir de cellules souches dans les laboratoires, pourrait être une solution. Problème : goût et texture n’étaient pas franchement réussis. Une équipe de chercheurs a cependant réussi à concevoir une viande de synthèse réellement proche de la « vraie » viande.

UN ASSEMBLAGE DE SOJA ET DE TISSUS MUSCULAIRES
Produire de la viande en laboratoire pourrait être une bonne alternative. Néanmoins, si la reproduction du goût de la viande est faisable, c’est une autre histoire pour la texture. Des chercheurs y sont néanmoins parvenus et ont publié leurs travaux dans la revue Nature Food. Shulamit Levenberg et ses collègues de l’Institut technologique d’Israël (le Technion) ont travaillé à partir de protéines de soja texturées, un sous-produit issu de l’huile de soja qui est couramment utilisé comme substitut à la viande dans l’industrie alimentaire, notamment dans les produits vegan. En effet, le soja possède une forte teneur en protéines et une texture assez fibreuse.

Comment crée-t-on de la viande en laboratoire ? Selon les fondateurs de la start-up Aleph Farms, qui ont participé à l’étude, les cellules prélevées sont placées dans des incubateurs qui reproduisent les mêmes conditions que l’intérieur d’une vache. Invisibles à l’œil nu, elles sont plongées dans un liquide nutritif contenant du sucre, des acides aminés et des vitamines, où elles vont alors se multiplier. Ces petits “morceaux” de viande sont semblables à de la viande hachée et peuvent être utilisés pour les hamburgers et les boulettes de viande.

Pour obtenir un résultat plus proche d’un steak, et c’est là la grande nouveauté, ils ont “assemblé” ces morceaux de cellules musculaires grâce à un échafaudage à base de soja. L’équipe de Levenberg a ensemencé les échafaudages de soja avec trois types de cellules musculaires de bovins : des cellules du muscle lisse, des cellules endothéliales et des cellules satellites. « C’est la première fois que des recherches autour de la viande cultivée combinent deux types de cellules différents dans un échafaudage », souligne Mark Post, chercheur néerlandais et pionnier de la viande in vitro, directeur scientifique de la start-up Mosa Meat, spécialisée dans la viande de synthèse.

extrait et source : https://dailygeekshow.com/

(108)

Laissez un message

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(108)

Laissez un message

.fb-comments,.fb-comments span,.fb-comments span iframe[style]{min-width:100%!important;width:100%!important}
!function(e,n,t){var o,c=e.getElementsByTagName(n)[0];e.getElementById(t)||(o=e.createElement(n),o.id=t,o.src="//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v3.2",c.parentNode.insertBefore(o,c))}(document,"script","facebook-jssdk");

WordPress:

%d blogueurs aiment cette page :