Dernières Infos

Tempête sur l’Europe et la Mer du Nord

La tempête Kyrill qui s’est abattue sur l’Europe a fait au moins 41 morts, provoquant des coupures d’électricité un peu partout et perturbant trafic aérien comme ferroviaire, on n’avait plus vu de tels phénomènes depuis 30 ans. Des vents atteignant les 200 km/h ont balayé la Pologne, l’Allemagne et la République tchèque, déracinant les arbres et arrachant des lignes électriques. En Allemagne, la tempête Kyrill a fait au moins 11 morts, en Belgique 2 personnes sont décédées, 6 sont mortes en Pologne et la France déplore 3 victimes.

En Grande-Bretagne, où les vents ont soufflé à 160 km/h, avec une violence sans précédent depuis 17 ans, on déplore huit morts. Trois morts ont été également signalés en République Tchèque, et trois aux Pays-Bas.

L’heure était hier aux réparations dans le nord de l’Europe après le passage dévastateur de la tempête Cyril qui a provoqué la mort d’au moins 46 personnes, entraîné d’importantes coupures de courant et perturbé le déplacement de dizaines de milliers de voyageurs.

Si des perturbations dans l’alimentation en électricité étaient signalées en Allemagne, en Pologne et en Autriche, c’est en République tchèque que le problème se posait avec le plus d’acuité, plus d’un million de foyers, soit 27% des usagers de la compagnie nationale CEZ, étant privés de courant.

La gare de Berlin secouée

En première ligne dans les assauts de la tempête, l’Allemagne a enregistré d’importants dégâts matériels. La nouvelle gare centrale de Berlin, inaugurée en grande pompe l’été dernier, a mal résisté à la tempête de jeudi soir, perdant une poutre de deux tonnes, ne provocant miraculeusement aucun mort.

Par ailleurs, un porte-conteneurs britannique transportant des matières dangereuses, en cours de remorquage après avoir été en perdition à l’entrée de la Manche à cause de la tempête, est acheminé vers Lyme Bay sur la côte sud de l’Angleterre.

On déplore au moins deux blessés à Zurich suite à la tempête Cyril.

La compagnie aérienne allemande Lufthansa s’était dit s’attendre à ce que de nombreux vols soient annulés ou retardés, en particulier à l’aéroport de Francfort où les vents restaient forts. La compagnie ferroviaire Deutsche Bahn s’attendait aussi à d’importantes perturbations.

L’aéroport londonien de Heathrow a fait savoir que les vols moyen-courriers et intérieurs subissaient des annulations et des retards.

La chute d’une ligne à haute tension a incité l’Ukraine a suspendre pendant une quinzaine d’heures les livraisons de brut russe à l’Europe centrale par l’oléoduc traversant son territoire.

Un toit a été endommagé à l’aéroport international de Prague, ce qui a entraîné des retards pour certains vols.

Plus d’un million de Tchèques ont subi des coupures de courant et des chutes d’arbres ont perturbé le trafic ferroviaire.

Les météorologues ont enregistré des bourrasques de 216 km/h au sommet de la Snezka, la plus haute montagne de Bohême.

sources : http://www.actualites-news-environnement.com/ / http://www.lapresse.ch/ / express.com

(142)

Laissez un message

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :