Dernières Infos

Philippe Verdier trouve refuge sur une chaîne russe

L’ex-chef du service météo de la chaîne publique critique la COP21 sur la chaîne pro-Poutine Russia Today…

« Parole libre ». Philippe Verdier est de retour. L’ancien chef du service météo de France 2, licencié après la parution de son livre climatosceptique Climat Investigation, travaille désormais pour l’antenne parisienne de la chaîne Russia Today. « Très heureux de vous retrouver pour parler de la COP21 quotidiennement en toute liberté », lance-t-il face caméra, dans une première chronique « Verdier Libre ».

Sa première intervention ? Une critique des experts du GIEC. Philippe Verdier affirme que la COP21 est plus une urgence politique et diplomatique qu’une urgence climatique. « En 2007, le prix Nobel de la paix a été attribué à Al Gore et au GIEC, les experts du changement climatique. Ils nous ont dit « si on ne s’occupe pas du changement climatique, on aura de plus en plus de risques d’avoir des guerres ». Mais depuis 20 ans, nous vivons les années les plus chaudes et nous avons en parallèle une baisse des guerres et une baisse des victimes de conflits », explique-t-il.

TDF

source : http://www.20minutes.fr/

(474)

Laissez un message