Dernières Infos

Observation à couper le souffle du vortex polaire qui refroidit l’Amérique du Nord

Les Américains du Midwest et du Nord-Est peuvent être d’accord sur un point : il fait vraiment très froid ce début février 2019, et un satellite de la NASA qui observe les températures de l’air confirme ce sentiment.

Un instrument appelé sondeur atmosphérique infrarouge, ou AIRS, installé sur le satellite Aqua, mesure la température des masses d’air aux États-Unis. Aqua a été lancé en 2002 et comprend une demi-douzaine de différents instruments conçus pour étudier certaines parties du cycle de l’eau, notamment l’évaporation, la formation de nuages ​​et les précipitations.

L’instrument AIRS se concentre sur les mesures des température, ce qui en fait un outil utile pour observer la météo glaciale de cette semaine et sa cause, plus précisément le phénomène du vortex polaire dans lequel l’air froid de l’Arctique se glisse plus au sud qu’à l’accoutumée.

La nouvelle visualisation des données de cet instrument de la NASA montre les mesures enregistrées entre le 20 et le 29 janvier. Des températures basses de -40 degrés Celsius sont affichées en violet, et peuvent être vues jusqu’au sud du Dakota, Iowa et nord de l’Illinois. Toutes les couleurs bleu pâle et «plus froides» représentent des températures inférieures au point de congélation de l’eau (0 degré Celsius).

Si vous habitez dans les régions actuellement sujettes à cet air glacial, veillez à bien vous grouper et à garder un œil sur les prévisions météorologiques locales.

Adaptation la Terre du Futur

source : https://www.livescience.com/

(755)

Laissez un message

Laissez un message