Dernières Infos

L’ouragan Sam est déjà en catégorie 4

L’ouragan SAM s’est rapidement intensifié et est maintenant un ouragan majeur de catégorie 4. A 17 heures, il est situé à l’Est/ Sud-Est du nord de l’arc des Antilles. S’il pourrait épargné la Guadeloupe et les Îles du nord, elles seront concernées par les précipitations et les vents.

SAM situé à moins de 1400 km à l’Est-Sud-Est de la Guadeloupe continentale était durant les vols de reconnaissance très proche de la cat.5 mais c’était plutôt la résultante de petits mésovortex ou de tornades. Le NHC n’ayant pas validé ces données, SAM garde le statut d’un solide ouragan majeur de cat.4. Ce dernier produit tout de même des vents soutenus au alentour des 230 km/h avec des rafales proches des 280 km/h et une pression minimale au centre de 943 mb, plus en adéquation avec sa catégorie. Il se dirige lentement vers l’Ouest-Nord-Ouest ou le Nord-Ouest (295°) à 13 km/h.

Les îles de l’arc antillais n’ont rien à craindre de ce puissant ouragan. Sam continue de se déplacer lentement vers l’ouest et le nord-ouest des antilles en tant qu’ouragan de catégorie 4. Il passera à une distance de sécurité des Caraïbes jeudi 29 septembre 2021.

Sam continue de suivre le parcours exact prédit par la CNH. D’autre part, le nouveau run des modèle continue de faire passer Sam loin des îles du nord des Caraïbes, confirmant la prévision qu’il passera à une distance de sécurité des Caraïbes.

En termes de trajectoire, les prévisions du Centre Européen éloignent un peu plus la trajectoire prévue des îles du Nord et se rapprochent un peu plus des propositions des autres modèles en recalant leur scénario avec un passage du système probablement au nord-est de l’arc en milieu de semaine prochaine (mercredi/jeudi).

Même s’il faudra attendre encore les prochaines prévisions pour confirmer cela, la menace semble donc s’alléger pour Saint-Martin et Saint-Barthélemy en termes de risque cyclonique et d’impact direct. Pour la Guadeloupe le risque cyclonique diminue plus nettement, et devient vraiment très faible pour la Martinique.
Toutefois à cette échéance on ne peut exclure totalement une menace plus directe sur ces îles du Nord de l’Arc, l’incertitude sur la position du système étant de l’ordre 350 km à 5 jours.

Adaptation Terra Projects

Sources : meteouragans / flash.meteoantilles / https://la1ere.francetvinfo.fr/

(283)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :