Dernières Infos

L’Oscillation Arctique maître du temps

Pour la plupart des personnes qui ne s’intéresse pas à la météo et au climat, l’Oscillation Arctique (AO) est un terme inconnu voir barbare. Et pourtant cet indice est bien le marqueur qui nous a apporté un mois de décembre 2010 très froid et neigeux, et c’est le même phénomène qui nous a apporté ce mois de juillet froid. Mais qui est il et d’où vient il cet étrange phénomène ?

 

 


Lorsque l’oscillation arctique se trouve dans sa phase positive, une plus grande différence de pression entre 20N et le Pôle, une basse pression prédomine dans l’Arctique et une haute pression dans les latitudes tempérées de la planète. Lorsqu’elle est négative les systèmes s’inversent. Il faut habituellement de quelques jours à plusieurs mois pour que les situations s’inversent ainsi et c’est ce que l’on nomme l’oscillation1. Ce schéma de la situation en surface est intiment lié à la situation dans la haute troposphère et la stratosphère. La stratosphère tend à se refroidir durant la phase positive, et inversement durant la phase négative. Cela a pour conséquence de renforcer le vortex polaire en phase positive.


AOL’ oscillation arctique (OA) est une variation de la différence de pression atmosphérique, au niveau de la mer, entre 20 N et le Pôle d’une année à l’autre. Cette variation est reliée à l’intensité et la position moyenne des dépressions et anticyclones entree l’Arctique et les latitudes de 37 à 45 nord. Elle couvre tout l’hémisphère nord alors que d’autres oscillations similaire, comme l’oscillation nord-atlantique, couvre des bassins océaniques particuliers.

Dans la phase négative la circulation de l’eau de l’Arctique tourne dans le sens des aiguilles d’une montre « la spirale de Beaufort », ce qui augmente l’épaisseur de la mer en permettant à la glace de rester dans le froid du centre de l’ Arctique.
En hiver, les températures sont donc supérieures à la normale au Québec, au Groenland, au Nord de l’Afrique et au Moyen Orient, mais plus basses en Europe et à l’Ouest de U.S.A.
Lorsque l’AO est en phase négative alors on a des hautes pressions sur la région polaire et des basses pressions à mis-latitudes (approximativement 45° Nord). La pression atmosphérique plus importante au pôle nord diminue la force du vent d’Ouest.

Actuellement que se passe t-il ? L’AO est négative est influe donc sur des descentes froides des hautes latitudes. Depuis janvier 2009, on constate des oscillations négatives très basses et ceci est arrivé 3 fois en l’espace de 3 ans. Janvier 2009, décembre 2010 et juillet 2011, les records ont été battus depuis plus de 60 ans. Les raisons sont mal connues mais nous sommes actuellement dans une phase solaire très basse qui a du mal à atteindre son maximum. Il n’est pas impossible qu’il y ait une cause à effet solaire. Mais une autre étude démontrerait qu’une question de gouttelettes d’eau atmosphérique serait en train de créer une rétroaction négative du climat ou bien encore cela serait une affaire cyclique décennale… A l’heure, il manque des informations pour répondre le plus justement possible.

Ici un document complet sur la composante atmosphérique stratosphérique du vortex polaire et de l’AO

sources : http://fr.wikipedia.orghttp://la.climatologie.free.fr/ao/AO.htm /

Plus d’informations ici http://la.climatologie.free.fr/ao/AO.htm


(306)

Laissez un message

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(306)

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

WordPress:

%d blogueurs aiment cette page :