Dernières Infos

L’hôtel Eco-Floating donne une ambitieuse tournure au design durable

Bien que cette animation montre l'hôtel Eco-Floating tournant comme un disque, il tournerait en fait à une vitesse calme et prendrait 24 heures pour accomplir une révolutionHADDS

Le Qatar ne manque pas d’architecture remarquable, mais un nouvel hôtel flottant serait certainement un ajout qui ferait tourner les têtes dans ce pays du Moyen-Orient. Baptisé Eco-Floating Hotel, le projet tournerait sur place comme un restaurant tournant et serait doté de caractéristiques de durabilité éoliennes, solaires et marémotrices.

L’Eco-Floating Hotel a été conçu par Hayri Atak Architectural Design Studio (HAADS) et mesurerait 35 000 m², avec un total de 152 chambres. Il prend la forme d’un grand beignet de verre avec de la verdure intégrée sur l’extérieur et ressemble également à la cascade intérieure de Moshe Safdie avec son énorme toit de verre en forme de vortex.

L’hôtel serait situé juste au large de la côte et reposerait sur une série de plates-formes flottantes. Le mouvement de rotation serait très lent afin de ne pas donner le vertige aux clients et prendrait 24 heures pour effectuer une révolution. Ce mouvement serait contrôlé par un système de positionnement dynamique, tel qu’il est utilisé pour aider les navires à garder le bon cap, et serait constitué d’une série de propulseurs et d’hélices.

L’hôtel Eco-Floating tournant comme un disque, il tournerait en fait à une vitesse très réduite et prendrait 24 heures pour accomplir une révolution – credit HADDS

L’accès à l’hôtel lui-même se ferait par une jetée reliée au rivage, ou par hélicoptère ou bateau. L’intérieur de l’hôtel s’articulerait autour d’un hall, et ses 152 chambres seraient dotées d’équipements de luxe tels que des balcons privés, des piscines intérieure et extérieure, un sauna, un spa et une salle de sport.

Les caractéristiques de durabilité envisagées pour ce bâtiment sont aussi ambitieuses que sa conception. La forme en vortex du toit servirait à recueillir l’eau de pluie pour irriguer la verdure et d’autres usages, tandis que des panneaux solaires et des éoliennes seraient utilisés pour fournir de l’énergie.

En outre, le courant de l’eau serait exploité avec une sorte de système d’énergie marémotrice lorsque l’hôtel tourne et produirait de l’énergie d’une manière similaire à une dynamo, nous dit l’entreprise sur le projet.

HAADS indique que des études de faisabilité et des études techniques sont actuellement en cours pour essayer de réaliser le projet d’ici 2025. Nous ne recommandons donc pas de réserver un vol pour le Qatar tout de suite – mieux vaut attendre de voir si ce projet se concrétise.

credit HAADS

credit HAADS

credit HAADS

credit HAADS

credit HAADS

Adaptation Terra Projects

Sources : HAADS / https://newatlas.com/

(152)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :