Dernières Infos

Récolter de l’eau potable à partir de l’air ?

Une start-up autrichienne a révélé des plans pour commencer à vendre une bouteille d’eau à remplissage automatique qui extrait l’humidité de l’air et se condense en eau potable à un taux allant jusqu’à 0,5 litres par heure – pour autant que la journée soit vraiment humide.

Développé par l’équipe à Fontus , le dispositif solaire utilise des surfaces hydrophobes pour repousser et canaliser les gouttes de condensation dans la bouteille, ce qui signifie qu’aussi longtemps que l’air autour de vous est pas trop pollué, vous aurez accès un approvisionnement constant en eau potable.

Si la plupart des pays occidentaux ne manque pas d’eau, c’est loin d’être une évidence à l’échelle du globe. Selon les Nations Unies, plus de 2 milliards de personnes dans plus de 40 pays n’ont toujours pas accès à une eau potable, devant se contenter d’une eau souillée par divers contaminants (et son lot de maladies). Dans un avenir proche, et au regard des changements climatiques, près de la moitié de l’humanité (47%) se trouvera dans une des régions frappées par des pénuries d’eau. Le développement de solutions locales pour assainir l’eau et la produire là où elle se fait rare semble plus que jamais un enjeu de société. Si de nombreuses techniques et d’aussi nombreuses mesures d’aides (constructions de puits, systèmes de filtration,..) existent déjà, un jeune autrichien a imaginé un système qui ravira autant les associations humanitaires que les randonneurs ainsi que les amoureux de l’autonomie.

Imaginez une bouteille qui puisse se remplir d’elle-même après consommation. Cette bouteille existe aujourd’hui grâce aux travaux du jeune Kristof Retezár, un designer de l’Université des arts appliqués de Vienne. Celui-ci à imaginé, et surtout concrètement conçu, une bouteille surmontée d’un condensateur à eau miniature, particulièrement efficace. Celui capte l’humidité naturelle contenue dans l’air ambiant pour la transformer en gouttes. Après plus de 30 expérimentations, gouttes après gouttes, l’homme a réussi à obtenir un flux de condensation constant, de quoi remplir automatiquement une bouteille en un temps record. En pratique, l’appareil dispose d’un refroidisseur qui fait baisser la température de l’air humide à l’intérieur d’une chambre aux parois finement perforées, générant une condensation. Les gouttelettes ainsi produites circulent dans un tuyau jusqu’à la bouteille. Un petit capteur solaire suffit à faire fonctionner le système.

traduction et adaptation de la Terre du Futur

extraits et sources : http://www.sciencealert.com/ / https://mrmondialisation.org/

(366)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :