Dernières Infos

Un arbre très ancien découvert contiendrait la preuve d’une inversion du champ magnétique terrestre

Les arbres peuvent être fantastiques. Ils vivent, ont une « âme » et enregistrent parfois des événements apocalyptiques qui se produisent sur Terre.

Récemment, à Ngawha, au nord de la Nouvelle-Zélande, des personnes ont découvert un vieil arbre sur une plage. Après des recherches scientifiques, il semble que le tronc contienne une trace de l’inversion du champ magnétique de la Terre dans ses anneaux.

Les arbres sont majestueux. Ils saignent, peuvent communiquer les uns avec les autres. Dans leurs anneaux, ils enregistrent aussi parfois des événements dévastateurs passés tels que la sécheresse, les ouragans et même des explosions spatiales.

Lors de la dernière étonnante découverte, un géant Agathis australis, également connu sous le nom de Maori Kauri, a été découvert lors des travaux d’excavation d’une centrale géothermique à Ngawha, sur le Nord de la Nouvelle-Zélande.

Et après enquêtes, les scientifiques ont découvert qu’il n’y avait d’arbre de ce type dans le monde, car ses anneaux avaient une mémoire complète d’un événement d’un changement de régime qui s’était produit entre 41 000 et 42 500 ans.

C’est la première fois qu’un arbre ayant vécu pendant tout un événement d’inversion du champ magnétique a été trouvé.

L’arbre géant Kauri a été retrouvé très bien conservé, enfoui à 8m de profondeur.

Ce spécimen géant mesure 20 mètres de long et 2,5 mètres de diamètre. Il était âgé de 1500 ans quand il est mort, il y a plus de 41 000 ans.

Au cours de sa vie, le champ magnétique de la Terre s’est presque complètement inversé, ce qui a entraîné une augmentation du rayonnement solaire. Et cette augmentation énergétique a été enregistrée dans les cernes de l’arbre.

Comme l’explique le principal chercheur :

«Cet énorme arbre isolé a poussé pendant environ 1 700 ans au cours d’une période remarquable de l’histoire de notre planète, lorsque le champ magnétique de la Terre s’est inversé il y a environ 42 000 ans, une période connue sous le nom d’excursion de Laschamp. Financé par l’Australian Research Council, nous effectuons des mesures détaillées de la forme radioactive du carbone à travers les cernes des arbres.  »

Au cours de ses 1500 années de vie, l’arbre a connu l’une des excursions géomagnétiques de la Terre, ce qui signifie que le pôle magnétique nord a dérivé dans l’hémisphère sud et est remonté à nouveau.

Historique d’inversion de pôle magnétique

Les inversions des pôles magnétiques se produisent de manière aléatoire. 183 événements ont eu lieu au cours des 83 millions d’années. Le processus est lent et dure entre 2 000 et 12 000 ans. Mais une étude récente a montré que l’inversion magnétique pourrait même s’étendre sur 22 000 ans. Donc, ce n’est pas abrupt.

Le dernière inversion complète s’est produite il y a environ 780 000 ans. Mais récemment, des scientifiques déconcertés ont annoncé que le pôle nord magnétique avait commencé à se déplacer de façon inattendue vers la Sibérie.

La découverte de ce vieil arbre en Nouvelle-Zélande améliorera notre compréhension de l’ampleur et du taux de changement lorsque le champ magnétique s’est inversé pendant la période Laschamp. Cela présente un grand intérêt compte tenu des récents changements intervenus dans le champ magnétique terrestre.

La recherche est financée par l’Australie Research Council et dirigée par le professeur Chris Turney de l’Université de New South Wales, expert en paléoclimatologie et en changement climatique au cours des 40 000 dernières années.

adaptation Terra Projects

sources : https://strangesounds.org / https://www.stuff.co.nz/

(2610)

Laissez un message