Dernières Infos

Le Gulf Stream influence jusqu’aux couches les plus hautes de l’atmosphère

Le Gulf Stream, courant chaud venu des Caraïbes qui adoucit le climat de l’Europe occidentale, affecte jusqu’aux plus hautes couches de l’atmophère, a démontré une équipe de chercheurs dont les travaux ont été publiés la semaine du 12 mars 2008 dans la revue britannique Nature.

En combinant des images satellitaires à haute définition et des analyses du Centre européen de prévisions météorologiques à moyen terme (ECMWF), Shoshiro Minobe de l’université d’Hokkaido au Japon et ses collègues ont prouvé que « le Gulf Stream affecte l’ensemble de la troposphère », qui s’étend de 8 à 15 km au-dessus du niveau de la mer.

Ils ont en effet constaté que le courant chaud est bordé par une bande étroite de précipitations au sein de laquelle « les mouvements ascendants et la formation des nuages s’étendent jusque dans la troposphère supérieure ».

Le Gulf Stream « a varié en intensité par le passé et devrait s’affaiblir à l’avenir en réponse au réchauffement climatique d’origine humaine », car le courant est lié aux différences de salinité et de température, donc de densité, entre les eaux tropicales et polaires, rappellent les scientifiques.

La circulation océanique dont fait partie le Gulf Stream devrait se ralentir au cours du 21ème siècle, selon le Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), qui met en garde contre les conséquences pour l’écosystème marin et la capacité des océans à absorber du CO2.

Les effets d’un affaiblissement du Gulf Stream sur les phénomènes atmosphériques restent encore mal connus, mais il est possible qu’il induise « des anomalies au niveau des précipitations le long du courant chaud ainsi que des changements de circulation atmosphérique », relèvent les chercheurs dans Nature.

Le Gulf Stream permet à l’Europe occidentale de jouir d’un climat tempéré jusqu’à des latitudes très élevées. En son absence, les hivers parisiens seraient probablement aussi froids que ceux du Québec.

source : http://www.lemonde.fr/

(45)

Laissez un message