Inondations dans l’Est de l’Europe

Après une hiver qui fut glacial dans l’Est de l’Europe, le temps de la fonte des neiges est arrivé.

La République tchèque, la Slovaquie, la Hongrie et l’est de l’Allemagne étaient toujours menacées samedi par des inondations dues aux pluies et à la fonte des neiges causée par un brusque redoux, qui ont déjà fait au moins cinq morts et provoqué des centaines d’évacuations.

La République tchèque, pays le plus touché

L’état d’urgence a été déclaré vendredi soir dans la région d’Olomouc (sud-est), menacée par la crue de la rivière Morava. Les autorités ont conseillé de partir à 1.800 habitants de la ville historique d’Olomouc, où le débit de la Morava a quadruplé. La plupart ont toutefois refusé et les autorités les ont averties qu’elles restaient à leurs risques et périls.

Plusieurs régions tchèques, dont la Moravie du Sud et la Bohême du Sud, sont en alerte maximale depuis plusieurs jours. A Prague, l’alerte de niveau 2 avait été maintenue vendredi, les eaux boueuses de la Vltava continuant de gonfler, envahissant des quais au centre-ville.

On compte déjà trois morts, dont un sans-abri et un garçon de cinq ans, et un homme de 57 ans est porté disparu.

En Slovaquie, deux morts

En Slovaquie, où la crue a touché quelque 140 villes et villages, les autorités ont évacué près de 400 personnes vivant près de la Morava. La situation semblait se stabiliser, mais les autorités restaient mobilisées. Plus tôt dans la semaine, les inondations avaient fait deux morts dans ce pays, un garçon de 4 ans noyé dans un ruisseau en crue et un sexagénaire.

Evacuations en Hongrie

En Hongrie, près de 350 riverains du Danube et de rivières du nord du pays ont été évacués samedi. Les inondations ont provoqué la fermeture de lignes ferroviaires dans le nord du pays ainsi que de routes dans le nord-est.

A Budapest, des centaines de volontaires tentaient de limiter à l’aide de sacs de sable l’avancée des eaux du Danube sur l’île de Margitsziget, équipée d’installations de loisir, en partie déjà inondée.

Dresde en partie évacuée

Enfin en Allemagne, quelque 300 habitants de Dresde ont été évacués de leur logement dans la nuit de vendredi à samedi et samedi matin, à cause d’une crue de l’Elbe qui menaçait d’inonder la ville. Samedi matin, le niveau de l’Elbe à Dresde atteignait 7,29 mètres, contre 6,95 mètres vendredi matin et 2 mètres en temps normal. Lors de la crue historique de l’été 2002, qui avait vu les joyaux baroques du centre-ville engloutis sous les eaux, le fleuve avait atteint 9,40 m.

Les services météorologiques craignaient de nouvelles chutes de pluie pendant le week-end.

Tout ceci arrive après un hiver particulièrement neigeux dans toute l’Europe. Il faut rappeler que l’Hiver avait débuté brusquement en Allemagne fin novembre 2005 avec des chutes de neige historiques. Ces records sont tombés pendant tout l’Hiver et en enregistrant l’Hiver le plus froid depuis plusieurs décennies.

Neige, danger d’avalanche, chutes de rochers, verglas. Le mauvais temps a régné sur nombre de régions d’Europe et entraîné, outre d’importantes perturbations de trafic, une série d’accidents, dont plusieurs graves.

Le redoux ressenti sur l’Europe de l’Ouest n’était rien par rapport à des températures extrèmes dans toute l’Europe de l’Est. L’hiver vient seulement de finir. Le redoux amorcé ne pouvait qu’apporter des inondations sur des terres et des massifs couverts de congères exceptionnelles.

sources : http://tf1.lci.fr/ / http://www.lalibre.be/

(89)

facebook-profile-picture

Author: Admin

Laissez un message