Dernières Infos

Découverte de Proxima b, une planète « habitable » proche de la Terre

Un pas de plus vers une deuxième Terre : l’observatoire européen austral (ESO) a détecté une planète de masse proche de celle de la Terre autour de l’étoile la plus proche de nous, Proxima du Centaure.

Il s’est trouvé que la rumeur sur l’existence d’une exoplanète potentiellement habitable près de l’étoile la plus proche du Système solaire est, non seulement une révélation, mais aussi une pure vérité. Les suppositions sur l’existence d’au moins une planète près de Proxima Centauri sont apparues dès 1998, et même si à l’époque elles n’ont pas été approuvées, par la suite de nouveaux témoignages sont arrivés. Les astronomes, de la Queen Mary University of London, intrigués par la découverte possible, avec Guillem Anglada-Escudé à leur tête, ont même lancé la campagne Pale Red Dot expliquant l’intérêt pour cette étoile sombre et afin de recueillir de nouvelles données d’observations.

Proxima-centauri-b

Aujourd’hui, lors de la session de conférences de presse dans l’Observatoire européen austral (ESO), les scientifiques ont annoncé qu’ils avaient obtenu un signal clair: près de Proxima Centauri, il existe une planète qui orbite en 11,2 jours. Selon les estimations des astronomes, sa masse est de 1,3 fois la masse de notre planète et elle se situe à sept millions de kilomètres de l’étoile. Ce n’est même pas 5% de la distance moyenne entre la Terre et le Soleil, mais en tenant compte de la faible luminosité de Proxima Centauri, cela tombe bien. Se trouvant à cette distance, la planète Proxima B est dans la zone habitable et reçoit assez de chaleur pour que l’eau liquide puisse conserver cet état sans s’évaporer ni congeler. « Si de nouvelles recherches confirment que l’atmosphère de la planète peut maintenir la vie, cela deviendra la découverte la plus importante de toutes celles déjà faites », a déclaré le co-auteur de la découverte John Barns.

La découverte est encore plus révolutionnaire puisque c’est notamment vers Alfa Centauri, qui fait partie du même système que Proxima Centauri, que l’on envisage d’envoyer un appareil spatial à la vitesse de 160 millions de km/h dans le cadre du projet Breakthrough Starshot qui a déjà fait beaucoup de bruit. L’homme d’affaires russe Iouri Milner et le célèbre physicien Stephen Hawking ont annoncé le départ de ce projet le 12 avril à New York. On suppose que ce « semi-satellite » pourra atteindre l’étoile en 20 à 30 ans.

Si ce projet réussit, le satellite ne sera pas envoyé que vers de simples étoiles. Les scientifiques ont déclaré que dorénavant la planète près de l’étoile la plus proche deviendrait le but principal de nouvelles recherches à l’aide d’appareils plus sensibles, y compris avec la mise en service du Télescope géant européen.

sources : http://tempsreel.nouvelobs.com/ / https://fr.sputniknews.com/

(277)

Laissez un message