Dernières Infos

2008 : l’année la plus fraîche depuis 2000

Le réchauffement global est mis à mal. 2008 étant l’année la plus fraîche depuis 8 ans. Les scientifiques du GIEC ne se démontent pas en annonçant qu’elle reste une année chaude, alors que cela fait 4 ans, que l’on ne constate plus de réchauffement climatique.

Dr. Roger Pielke Sr. communiqué de presse du bureau climatique du R-U.

Par Dr. Roger Pielke Sr. Université du Colorado

Il y avait une nouvelle intéressante dans le Gardien du 6 décembre 2008 par  James Randerson : L’année la plus fraîche depuis 2000.

« Cette année est positionnée pour être la plus fraîche depuis 2000, selon une évaluation préliminaire de la température moyenne globale qui doit être délibérée cette semaine. La moyenne globale pour 2008 devrait être de 14.3C, qui est 0.14°C au-dessous de la température moyenne pour 2001-2007.

Les températures relativement fraîches ont rivalisé avec les années récentes et ne sont pas une évidence que le réchauffement global ralentit, disent les scientifiques du climat. « Absolument pas, » a dit Dr. Peter Stott, le directeur de  au centre de Hadley. « Si nous devons comprendre le changement climatique nous devons regarder des tendances à long terme. »

Prof. Myles Allen à l’Université d’Oxford, qui court le site Web de climateprediction.net, a dit qu’il a craignait que des sceptiques du climat reinterprête la situation : « Vous pouvez parier que votre vie sera beaucoup agitée suivant une année froide. En fait non, mais la mémoire humaine est courte. Nous sommes habitués au réchauffement climatique. »

Le bureau qui a été rencontré avait prévu que 2008 seraient plus fraîche que les  récentes années dues à un événement de la Niña, caractérisé par les températures exceptionnellement froides dans l’océan pacifique équatorial.

Allen présentait les données sur la température moyenne globale de cette année à la conférence de l’espace d’Appleton au laboratoire de Rutherford, près de Didcot. La représentation de 14.3°C est basée sur des données à partir de janvier à octobre. Quand le bureau fait son annonce formelle cette semaine, il incorpora des données à partir de novembre.

Assumer la situation finale qui est proche de 14.3°C alors 2008 sera la 10ème année la plus chaude sur les records. Le plus chaude était 1998, suivi de 2005, de 2003 et de 2002.

En mars une équipe de scientifiques climatiques à l’université de Kiel a prévu que la variation normale masquerait le réchauffement de 0.3°C prévu par le GIEC pendant la décennie suivante. »

Tout ceci pose une confrontation avec la réalité.

Le rapport est que « les températures relativement fraîches comparées aux années récentes ne sont pas une évidence que le réchauffement global ralentit ». En outre, il n’y a eu aucun réchauffement global depuis les 4 dernières années. Le réchauffement global s’est arrêté depuis ces dernières années.

sources : http://wattsupwiththat.com/ / http://www.guardian.co.uk

Traduction et adaptation de la Terre du Futur

(91)

Laissez un message

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :