Dernières Infos

Voyager 2 détecte une augmentation significative du rayonnement cosmique

Six ans après le départ officiel de Voyager 1 du système solaire, Voyager 1 semble indiquer que sa sonde compagnon, Voyager 2, se rapproche également de la frontière interstellaire.

Selon la NASA, le vaisseau spatial a commencé à détecter la même augmentation de rayonnement cosmique que celle qui a frappé le Voyager 1 juste avant de pénétrer dans l’espace interstellaire.

Bien que Voyager 2 ait été lancé deux semaines avant le Voyager 1 en 1977, cette dernière sonde avait une trajectoire plus courte et a donc atteint Jupiter et Saturne en premier.

Alors que les deux sondes poursuivaient leur voyage épique, le 25 août 2012, Voyager 1 a officiellement franchi la frontière entre notre système solaire et l’espace situé au-delà, devenant ainsi le premier objet de fabrication humaine à se diriger vers l’espace interstellaire.

Maintenant, Voyager 2, fidèle à son nom, est sur le point de devenir le second.

La pression dans l’espace est extraordinairement basse, mais elle existe toujours. Dans tout le système solaire, le vent du soleil exerce une pression vers l’extérieur. À un moment donné, ce vent n’est plus assez fort pour repousser l’espace interstellaire.

Ce point, situé en moyenne à environ 123 unités astronomiques (18,4 milliards de kilomètres) du Soleil, s’appelle l’héliopause.

D’un côté, l’ héliosphère, la bulle du système solaire sculptée par le vent solaire. De l’autre côté se trouve le reste de l’univers.

Voyager 2 traverse l’héliosphère extérieure depuis 2007, année au cours de laquelle elle a traversé le choc de terminaison, à savoir le point de ralentissement du vent solaire. La sonde est actuellement à environ 118 UA (17,7 milliards de kilomètres) du Soleil.

« Depuis fin août, l’instrument Cosmic Ray Subsystem sur Voyager 2 a mesuré une augmentation d’environ 5% du taux de rayons cosmiques parvenant au vaisseau spatial par rapport au début août », a annoncé la NASA dans un communiqué .

« L’instrument à particules chargées de basse énergie de la sonde a détecté une augmentation similaire des rayons cosmiques de haute énergie. »

Les rayons cosmiques sont des particules subatomiques, principalement des noyaux d’hydrogène et d’hélium, qui parcourent l’espace à des vitesses incroyablement élevées. On pense que beaucoup d’entre eux sont arrêtés ou ralentis à l’héliopause par le vent solaire, créant ainsi une sorte de rayon cosmique accumulé entre l’héliopause et le choc de terminaison .

En mai 2012, environ trois mois avant le franchissement de l’héliopause, Voyager 1 avait connu une augmentation similaire des rayons cosmiques. Mais la similarité entre les expériences des deux sondes ne signifie pas que Voyager 2 est sur le point de passer.

En effet, le système solaire se dilate et se contracte légèrement au cours du cycle solaire de onze ans.

Lorsque le soleil est au minimum – ce sur quoi nous nous rapprochons actuellement -, son niveau d’activité est faible et le vent solaire est plus lent. Au maximum, le vent solaire est nettement plus fort.

Nous pouvons donc deviner un certain nombre de choses, mais il reste encore quelques surprises, ce qui signifie que l’équipe Voyager suivra de près. Jusqu’à présent, la seule prédiction qui puisse être faite avec un degré de certitude est que Voyager entrera dans l’espace interstellaire avant 2030.

« Nous assistons à un changement de l’environnement autour de Voyager 2, cela ne fait aucun doute », a déclaré Ed Stone, de Caltech, responsable scientifique du projet Voyager .

« Nous allons beaucoup apprendre dans les mois à venir, mais nous ne savons toujours pas quand nous atteindrons l’héliopause. Nous n’y sommes pas encore – c’est une chose que je peux dire avec confiance. »

Nous croyons en toi, petite sonde spatiale !

Adaptation TDF

source : https://www.sciencealert.com/

(1181)

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(1181)

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

WordPress:

%d blogueurs aiment cette page :