Dernières Infos

Un « super champignon » mortel pourrait marquer le début d’une épidémie dans le monde

La capacité des bactéries à développer une résistance aux antibiotiques est bien connue, mais il s’avère que les champignons évoluent également pour résister à la médecine moderne.

Aujourd’hui, un champignon de ce type apparaît dans les hôpitaux du monde entier et tue la moitié des personnes qui le contractent dans les 90 jours, selon un article alarmant du New York Times, ce qui suscite des inquiétudes quant à une nouvelle épidémie mondiale.

Menace mondiale
Candida auris (C. auris) peut infecter n’importe qui, mais les personnes dont le système immunitaire est affaibli, comme les personnes âgées, sont plus susceptibles de succomber à ce champignon.

Les médecins viennent juste de découvrir C. auris il y a dix ans au Japon. Mais depuis lors, il a fait son apparition sur tous les continents, à l’exception de l’Antarctique, avec 587 cas signalés aux États-Unis seulement.

« C’est une créature du lagon noir « , a déclaré Tom Chiller, directeur de la branche fongique des Centers for Disease Control (CDC), au Times. « Il a bouillonné et maintenant il est partout. »


Le Dr Shawn Lockhart, expert en maladies fongiques des Centers for Disease Control and Prevention, tient une lame de microscope avec Candida auris prélevée sur un patient américain.

Pathogène persistant
Une fois que C. auris apparaît, il est incroyablement difficile de s’en débarrasser.

Selon le Times, le CDC affirme que plus de 90 % des infections à C. auris sont résistantes à au moins un antifongique majeur, dont 30 % sont résistantes à deux antifongiques ou plus, et certaines installations médicales ont dû faire des efforts extrêmes, comme arracher les carreaux du plancher et du plafond pour éliminer complètement les traces du champignon dans une pièce.

Adaptation La Terre du Futur

extrait et source complète : https://www.nytimes.com

(1239)

Laissez un message