Un monde de poulets OGM pour combattre la grippe

L’objectif est de prévenir la prochaine pandémie de grippe en développant des poulets génétiquement modifiés. Dans les laboratoires écossais où le mouton Dolly a été cloné, cette année, le premier poussin génétiquement modifié sera créé pour résister totalement à la grippe : cela a été annoncé par Wendy Barclay, virologue à l’Imperial College of London et co-responsable du projet, à l’occasion du Forum économique mondial de Davos. L’objectif est de prévenir la prochaine pandémie de grippe en développant des poulets génétiquement modifiés.

En 2016, dans une recherche publiée dans Nature, l’équipe de Barclay avait identifié un gène dont dépend la possibilité que des poulets puissent être infectés par la grippe : grâce à une collaboration avec l’Institut Roslin de l’Université d’Edimbourg, maintenant envisage de modifier l’ADN des poussins en utilisant la technologie CRISPR (ADN « coupe et couture »).
Les modifications consistent à éliminer des parties d’une protéine dont dépend normalement le virus de la grippe, ce qui rend les poulets immunisés.

Ce qui est redouté, en fait, c’est qu’à l’avenir une nouvelle souche mortelle du virus puisse faire un « saut », passant des oiseaux sauvages aux volailles, puis mutant sous une forme transmissible à l’homme.

Adaptation La Terre du Futur

source : http://www.meteoweb.eu/

(128)

Laissez un message

facebook-profile-picture

Author: Admin

Laissez un message