Dernières Infos

Saildrone capture une vidéo à l’intérieur de l’ouragan Fiona de catégorie 4

credit https://www.saildrone.com/

Pour la deuxième année, la NOAA et Saildrone font la chasse aux ouragans avec des véhicules éoliens sans équipage.

(22 septembre 2022 – OCEAN ATLANTIQUE) – Aujourd’hui, Saildrone, Inc. et la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) ont publié des images vidéo recueillies par un véhicule de surface sans équipage (USV) Saildrone à l’intérieur de l’ouragan Fiona, un ouragan de catégorie 4, qui traverse l’océan Atlantique.

Le Saildrone Explorer SD 1078 a été orienté vers le milieu de l’ouragan Fiona, qui se déplace actuellement vers le nord dans l’océan Atlantique et a touché les Bermudes dans la nuit de jeudi à vendredi puis se dirige vers la province canadienne de la Nouvelle-Écosse. L’ouragan Fiona est la première tempête tropicale de catégorie 4 de la saison 2022. SD 1078 affronte des vagues de 15 mètres et des vents de plus de 160 kmh pour recueillir des données scientifiques essentielles et, ce faisant, nous donne une toute nouvelle vision de l’une des forces les plus destructrices de la Terre.

À l’intérieur de la tempête, SD 1078 navigue à des vitesses soutenues de plus de 9 mph. À un moment donné, il a atteint une vitesse maximale de 15 kmh en surfant sur une vague massive. Le véhicule se trouve actuellement au sud-ouest des Bermudes.

SD 1078 est l’un des sept saildrones « ouragan » qui ont opéré dans l’océan Atlantique et le golfe du Mexique pendant cette saison des ouragans, recueillant des données 24 heures sur 24 pour aider à comprendre les processus physiques des ouragans. Ces connaissances sont essentielles pour améliorer la prévision des tempêtes et devraient permettre de réduire les pertes en vies humaines en permettant une meilleure préparation des communautés côtières.

« Saildrone démontre une fois de plus sa capacité à fournir des données océaniques essentielles dans les conditions météorologiques les plus extrêmes. L’ouragan Fiona s’est intensifié, passant d’une tempête tropicale à un ouragan de catégorie 1 juste avant de frapper Porto Rico, causant d’importants dégâts et des pertes humaines « , a déclaré Richard Jenkins, fondateur et PDG de Saildrone. « Les données recueillies par les véhicules Saildrone aideront la communauté scientifique à mieux comprendre l’intensification rapide, ce qui donnera aux habitants de nos communautés côtières plus de temps pour se préparer. »

Saildrone fournit des données directement au laboratoire environnemental marin du Pacifique (PMEL) et au laboratoire océanographique et météorologique de l’Atlantique (AOML) de la NOAA, partenaires de Saildrone dans cette mission.

Les sept saildrones font partie d’un projet plus vaste de la NOAA visant à comprendre l’intensification des ouragans. La NOAA dispose également de planeurs sous-marins, de dériveurs de surface, de flotteurs-profileurs et de moyens aériens pour obtenir collectivement des informations plus approfondies que jamais sur le développement des ouragans. Les avions Hurricane Hunter et les bouées météorologiques de la NOAA recueillent une série d’observations météorologiques opérationnelles qui sont essentielles pour les prévisions d’ouragans.

« Les systèmes non ancrés dans l’air, à la surface de l’océan et sous l’eau ont le potentiel de transformer la façon dont la NOAA remplit sa mission de mieux comprendre l’environnement », a déclaré le capitaine Philip Hall, directeur du centre des opérations des systèmes non ancrés de la NOAA, qui finance l’effort Saildrone. « Ces technologies émergentes passionnantes fournissent à la NOAA un autre outil précieux qui peut recueillir des données dans des endroits que nous ne pouvons pas atteindre avec d’autres systèmes d’observation. »

credit https://www.saildrone.com/

SD 1078 est le quatrième USV Saildrone à s’engager dans l’ouragan Fiona. Celui-ci était encore une tempête tropicale lorsqu’il est passé au-dessus de SD 1083, à l’est de Montserrat ; le véhicule a mesuré des rafales de vent de plus de 64 kmh. La tempête a poursuivi sa trajectoire vers l’ouest et s’était renforcée en catégorie 1 lorsqu’elle est passée au-dessus du point SD 1031, situé juste au sud de Porto Rico, où Fiona a touché terre pour la première fois. Le véhicule a enregistré des vagues d’une hauteur de 14 mètres et des vents de plus de 112 kmh, qui ont brusquement chuté à 16 kmh lorsque le SD 1031 se trouvait dans l’œil de la tempête. Alors qu’il se trouvait dans l’œil, SD 1031 a enregistré une pression centrale minimale de 986 mb. Stationné au nord de Porto Rico, SD 1040 a enregistré des vents de plus de 100 kmh et des vagues de 12 mètres au bord de la tempête. Les données recueillies par les multiples USV Saildrone en interaction avec l’ouragan Fiona fourniront des informations précieuses pour mieux comprendre la formation de ces systèmes météorologiques mortels.

Il s’agit de la deuxième séquence vidéo publiée par Saildrone depuis l’intérieur d’un ouragan majeur : L’année dernière, le SD 1045 a passé 24 heures à l’intérieur de l’ouragan Sam de catégorie 4, renvoyant des vidéos et des images haute résolution en temps quasi réel.

Adaptation Terra Projects

source : https://www.saildrone.com/

(18)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :