Dernières Infos

Que s’est il passé il y a 12679 ans ?

Refroidissement climatique soudain il y a exactement 12,679 ans
mardi 12 août 2008 par N.O.T.

OSLO (Reuters) – Un refroidissement drastique du climat en Europe occidentale est arrivé il y a exactement 12,679 ans, apparemment après un déplacement des vents froids au-dessus de l’Atlantique, ont dit les scientifiques en ce mois d’aout 2008, donnant un indice sur le façon dont le climat peut brutalement changer.

L’étude, de pollens, minéraux et autres matières déposées sur les couches annuelles au fond du Lac Meerfelder Maar en Allemagne, indique un changement abrupt dans les sédiments lié à un refroidissement soudain sur une seule année.

« Nos données indiquent une augmentation abrupte des tempêtes durant l’automne et le printemps, survenant d’une année à l’autre il y a 12,679 ans, coïncidant approximativement avec d’autres changement dans cette région, » ont-il écrit dans le journal Nature Geoscience.

Les scientifiques connaissent depuis longtemps le net refroidissement vers la fin du dernière Âge Glaciaire, connu sous le nom de refroidissement du Dryas récent. L’étude des chercheurs en Allemagne, Suisse et aux États-Unis pourrait clarifier les raisons et la durée exacte.

« Nous suggérons que ce changement dans la force des vents représente une modification abrupte dans l’Atlantique Nord occidental vers un flux plus puissant et zonal, » ont-il écrit.

Le changement des vents pourrait avoir lui-même été enclenché par des facteurs comme un déplacement léger vers le sud de la glace dans l’Atlantique Nord provoqué par d’autres facteurs naturels, ont-ils dit.

Précédemment, les scientifiques ont émis l’hypothèse que le refroidissement soudain pourrait avoir été provoqué par une météorite qui a engendré de la poussière et a diminué la lumière du soleil.

D’autres théories sont que l’affaiblissement du courant chaud Gulf Stream, peut-être provoqué par le vaste influx d’eau douce venant de la fonte des glaciers en Amérique du Nord ou Europe. (…)

Certains scientfiques ont suggéré que la fonte de la glace du Groënland, par exemple, a pu conduire à un influx d’eau douce dans l’Atlantique qui a également pu ralentir le Gulf Stream et amener un refroidissement brusque malgré une tendance à un réchauffement global.

source : http://www.newsoftomorrow.org/

(503)

Laissez un message

Laissez un message