Dernières Infos

Quand l’humanité deviendra-t-elle une civilisation de type I ?

credit universetoday.com

Il existe plusieurs façons de mesurer le progrès de la civilisation humaine. La croissance démographique, la montée et la chute des empires, notre capacité technologique à atteindre les étoiles.

Mais une échelle de mesure simplifiée consiste à calculer la quantité d’énergie que les humains utilisent à un moment donné de notre histoire. À mesure que l’humanité s’est répandue et a progressé, notre capacité à exploiter l’énergie a été l’une de nos compétences les plus utiles.

Si l’on suppose que les civilisations des autres planètes possèdent des compétences similaires, la consommation d’énergie d’une espèce est une bonne mesure approximative de ses prouesses technologiques. C’est l’idée qui se cache derrière l’échelle de Kardashev.

L’astrophysicien russe Nikolai Kardashev a proposé cette échelle en 1964. Il a classé les civilisations en trois types : planétaire, stellaire et galactique.

Une espèce de type I est capable d’exploiter l’énergie à une échelle égale à la quantité d’énergie stellaire qui atteint sa planète d’origine. Les espèces de type II peuvent exploiter l’énergie à l’échelle de leur étoile d’origine, et les espèces de type III peuvent exploiter l’énergie de leur galaxie d’origine.

L’idée a été popularisée par Carl Sagan, qui a proposé une échelle de mesure continue plutôt que trois types.

Alors, quel type de civilisation sommes-nous ? Bien que les êtres humains utilisent une énorme quantité d’énergie, il s’avère que nous ne sommes même pas de type I. En effet, environ 1016 watts d’énergie solaire sont consommés par les humains.

Environ 1016 watts d’énergie solaire atteignent la Terre en moyenne, et l’humanité utilise actuellement environ 1013 watts. Sur l’échelle mobile de Sagan, cela nous place à environ 0,73.

Pas mal pour un groupe de primates évolués, mais cela soulève une question intéressante. Pourrions-nous même atteindre le type I ? Après tout, nous ne pouvons pas capter toute la lumière du soleil qui atteint la Terre et conserver une planète habitable.

Trois types de civilisations Kardeshev. (Wikipedia, cc-by-sa 3.0)

Cette question est étudiée dans un article récemment publié sur le site arXiv. L’article examine les trois principales sources d’énergie : les combustibles fossiles, le nucléaire et les énergies renouvelables, et calcule leur croissance potentielle dans le temps.

D’un côté, atteindre le type I semble assez facile. Faites de la production d’énergie votre priorité absolue et vous finirez par y arriver. Mais chaque type de source d’énergie a ses limites.

Dans un cas extrême, par exemple en brûlant chaque once de combustible fossile que nous pouvons, cela pourrait conduire à un niveau de changement climatique qui pourrait tous nous faire disparaître dans ce qu’on appelle le Grand Filtre. Vous ne pouvez pas devenir une civilisation de type I si vous êtes en voie d’extinction.

L’équipe adopte donc une approche plus nuancée, en analysant les limites physiques de chaque type de source d’énergie et en les mettant en balance avec la nécessité de limiter le changement climatique et les niveaux de pollution, comme le soulignent la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques et l’Agence internationale de l’énergie.

Ils ont constaté que, même avec des limitations réalistes, il est possible pour l’humanité d’atteindre un niveau de type I. L’inconvénient est que nous n’atteindrons pas ce niveau avant au moins 2371.

Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose. L’échelle de Kardashev est un outil très vulgarisé pour mesurer le niveau de la technologie humaine.

Si les civilisations avancées ont besoin d’une énergie considérable, nous avons vu comment les progrès de l’informatique à faible puissance et l’augmentation de l’efficacité nous permettent de diminuer ou d’aplanir notre consommation d’énergie tout en continuant à progresser technologiquement.

Si cette étude montre comment nous pourrions devenir une civilisation de type I, il est possible que nous soyons réellement avancés lorsque nous réaliserons que nous n’en avons plus besoin.

Adaptation Terra Projects

Sources : https://www.sciencealert.com/ / https://www.universetoday.com/

(165)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :