Dernières Infos

Le Soleil est il en panne ?

De mémoire d’astronome, on a rarement vu ça ! Plongé dans un profond sommeil, le Soleil n’affiche pratiquement plus aucun signe d’activité. Les fameuses taches solaires qui constellent sa surface en période de crise, sont devenues presque invisibles ces derniers temps.

2008, notre étoile a été vierge de toute tache pendant 266 jours. Pour trouver une période plus calme encore, il faut remonter en 1913.

La revue Ciel & Espace, de ce mois ci, nous parle d’un refroidissement climatique comparable au petit age glaciaire.

Tous les 11 ans en moyenne, après une période d’accalmie, le Soleil connaît une intense activité pendant laquelle les éruptions, qui ont lieu précisément à l’endroit où se forment les taches, sont à leur paroxysme. Le soleil libère alors de grandes quantités de matière dans l’espace, et sur terre, le nombre d’aurores polaires croît. Exposés à un rayonnement accru, satellites et réseaux de communications au sol peuvent être réduits momentanément au silence. Le dernier maximum solaire remonte à 2001. Depuis, notre étoile s’est assagie jusqu’à atteindre son minimum. Début 2007, puis à nouveau début 2008, les astronomes pensaient avoir décelé des signes annonciateurs d’une reprise d’activité. Des taches étaient alors apparues aux hautes latitudes du soleil, un phénomène qui indique en temps normal, le début d’un nouveau cycle de 11 ans. Après quoi les taches se déplacent vers l’équateur et leur nombre augmente de plus en plus, jusqu’à atteindre un maximum. MAIS RIEN DE TOUT CELA NE S’EST PRODUIT. Les premières taches ont disparu aussi vite qu’elles étaient apparues. Et depuis, le cycle 23 comme il a été baptisé ne cesse de durer. Cela fait 13 ans qu’il a débuté. La raison de ce sommeil prolongé ?  Il faut chercher dans les profondeurs du Soleil. Telle de l’eau bouillante dans une casserole, le gaz est brassé sans arrêt dans l’immense fournaise. Ces mouvements de matière créent un intense champ magnétique qui est le moteur même de l’activité solaire.

Au fur et à mesure que le Soleil tourne sur lui-même, ce champ se déforme et s’enroule autour de l’étoile. Il devient de plus en plus instable et finit par percer la surface. Des taches apparaissent. Elles subsistent quelques semaines avant de dériver vers les pôles. Entraînées par les courants de matières, elles emportent avec elles une partie du champ magnétique. Résultat : le champ retrouve sa forme d’origine, aligné sur les pôles. En tout, sans comprendre encore pourquoi, le processus aura nécessité en moyenne, 11 ans. D’où cette alternance quasi régulière, du nombre de taches enregistrées avec précision depuis 1775.

Le fait que le cycle n’ait pas encore démarré indiquerait donc que la dynamo solaire ait perdu en vigueur ces derniers temps.
Aujourd’hui, faute de nouvelles taches se maintenant à la surface, bien malin qui peut dire quand notre astre sortira de sa torpeur.

Extrait de Ciel et Espace, juin 2009 – source : http://bernard55.eklablog.net

(275)

Laissez un message

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(275)

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

WordPress:

%d blogueurs aiment cette page :