Dernières Infos

Le Rover Perseverance a atterri sur Mars

credit nasa

Objectif de Perseverance : Rechercher des signes de vie ancienne et collecter des échantillons de roche et de régolithe (roche et sol brisés) pour un éventuel retour sur Terre.
Lancement: 30 juillet 2020 et Atterrissage réussi : 18 février 2021
Site d’atterrissage: cratère Jezero, Mars.

Ils l’ont fait ! Le rover Perseverance a atterri sur le sol martien après sept mois de voyage, a confirmé ce jeudi la Nasa, après une périlleuse descente de sept minutes dans l’atmosphère martienne. Une réussite éclatante pour l’agence spatiale américaine qui marque le début d’une mission de plusieurs années à la recherche de traces de vie passée. « Atterrissage confirmé ! », s’est exclamée Swati Mohan, en charge du contrôle des opérations. Dans la salle de contrôle du Jet Propulsion Laboratory, à Pasadena en Californie, les équipes présentes ont explosé de joie.

La Nasa a immédiatement communiqué une image prise par le rover sur place. « Bonjour le monde. Ma première vue sur la maison qui sera la mienne pour toujours », a tweeté le compte officiel du rover pour accompagner l’extraordinaire image en noir et blanc, sur laquelle on peut voir l’ombre du véhicule projetée au sol.

Lors d’une conférence de presse, la Nasa a expliqué qu’elle espèrait partager une photo de la descente ce week-end, puis une vidéo en haute résolution dès lundi. Perseverance embarque 23 caméras dont sept qui étaient activées lors de l’approche finale.

Le cratère de Jezero, dont les scientifiques pensent qu’il contenait il y a 3,5 milliards d’années un lac, était le site d’atterrissage le plus périlleux jamais tenté par la Nasa. Perseverance sera chargé d’y collecter des preuves de vie ancienne sur Mars.

Après une entrée dans l’atmosphère à 20.000 km/h, les frictions avec l’air ont fait monter la température du vaisseau jusqu’à 1.300 °C. Le rover était protégé par un bouclier thermique, qui n’a été largué qu’après l’ouverture d’un immense parachute supersonique. Huit rétrofusées ont fini de le ralentir avant qu’il ne déploie ses six roues, suspendu le long de câbles jusqu’au contact avec le sol.

Les équipes de la Nasa vont passer les prochains jours à vérifier que le rover et ses nombreux équipements de pointe n’ont pas été endommagés et fonctionnent correctement.

sources : https://mars.nasa.gov/ / https://www.20minutes.fr/

(117)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :