Dernières Infos

Le Groenland fondait déjà en 1950

Le Groenland est en train de fondre », alerte le « New York Times » dans un superbe article interactif(en anglais) mis en ligne le 27 octobre 2015. Nous pourrions nous plonger dans l’exploration d’un florilège de photos prises ces dernières années, qui révèlent à la fois la beauté de cet endroit hors normes et les effets du changement climatique. Ici, un canyon vu par le photographe James Balog, qui s’est donné pour mission de documenter la fonte des glaces.

This 2009 photo released by Extreme Ice Survey shows Birthday Canyon in Greenland furing the filming of "Chasing Ice." The film, about climate change, follows National Geographic photographer James Balog across the Arctic as he deploys revolutionary time-lapse cameras designed to capture a multi-year record of the world's changing glaciers. (AP Photo/Extreme Ice Survey, James Balog)/NYET277/227950515096/AP PROVIDES ACCESS TO THIS PUBLICLY DISTRIBUTED HANDOUT PHOTO PROVIDED BY EXTREME ICE SURVEY FOR EDITORIAL PURPOSES ONLY./1211022112

Cependant le pouvoir de l’image peut être trompeur de cette image (ci-dessus) d’aujourd’hui par rapport à cette image (ci-dessous) du Groenland en 1950.

groenland1950

Le Groenland connait des fontes saisonnières.

On pourrait retenir l’étude suivante :

En 2009, La revue Science publiait un article montrant que la calotte Groenlandaise commençait à réagir vivement au changement climatique.

Elle a perdu environ 1500 milliards de tonnes de glace entre l’an 2000 et 2008 selon les mesures croisées et indépendantes des satellites et des observations de terrain sur 90% des bassins de drainage de la calotte. Cette perte de glace équivaut à une hausse du niveau marin global de 0,46 millimètres par an. A comparer au taux de 3 millimètres par an actuellement mesuré.

Les scientifiques ont réussi à mesurer les parts respectives des différents mécanismes en jeu (fonte estivale, regel, ruissellement sous le glacier, sublimation, déversement des glaces dans la mer),  notent que ce phénomène s’accélère puis qu’entre 2006 et 2009 la perte à été de 273 milliards de tonnes par an, équivalent à 0,75 millimètres par an de hausse du niveau marin.

Depuis le pic des températures noté en 2010, la tendance des températures du Groenland est à la baisse depuis 5 ans :

11752446_1056898790988768_1859322449885152327_n.jpg

Un -55° degrés a même été relevé à la mi-octobre 2015. Ce qui n’est pas un record en soi-même, mais une indication que le froid se porte plutôt bien en cette région du monde. A suivre les températures de ces dernières années, nous serions revenus au milieu des années 90.

Il est également à noter qu’une fonte du Groenland reste une très mauvaise indication pour le climat si le réchauffement groenlandais devait reprendre, entre une possible montée des eaux ainsi qu’un impact probable sur la circulation thermohaline de l’Atlantique Nord.

TDF

sources : https://www.facebook.com/groups/Info.Noglobalwarning/ / http://sciences.blogs.liberation.fr/ / http://tempsreel.nouvelobs.com/ / Wikipedia

 

(391)

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(391)

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
%d blogueurs aiment cette page :