Dernières Infos

Lancement du Satellite Jason-3

Jason-3 est le 3e satellite franco-américain de la famille des Jason. Il assurera la continuité des données sur la hauteur des océans depuis une orbite située à 1336 km d’altitude. Lancement le 17 janvier 2016.

Fruit d’une étroite collaboration entre le CNES et la Nasa, il a décollé d’une basée militaire de Californie sur un lanceur Falcon 9. Et comme ses prédécesseurs Jason 1 et Jason 2, il aura pour tâche de surveiller le niveau des mers et des océans. Et fournira des données très précises aux chercheurs qui travaillent sur la montée des eaux.

Initialement prévue l’année dernière au mois de juin mais arrêté pour un problème technique, c’est ce soir à 19h 42 (heure de Paris) que la mise à feu sera opérée. Pour les techniciens Toulousains du CNES qui surveilleront les opérations, c’est un nouveau défi. Ce sont eux qui dirigeront les opérations de déploiement et la collecte des données. Un rôle crucial quand on sait la finesse d’analyse permise par ses outils. Le programme de surveillance débuté avec Poseidon en 1992, suivi de Jason-1 en 2001 et Jason-2 en 2008 ont permis de montrer avec certitude que le niveau des océans augmentait chaque année de 3 mm en moyenne. Jason 3 , c’est 20 ans d’histoire d’océanographie spatiale et de l’altimétrie. En plein période post-COP 21, l’importance de Jason 3 est donc majeure. Jason 3, c’est aussi le fer de lance de la collaboration entre développée par le Cnes et la Nasa et prolongée depuis par l’aventure sur Mars.

SpaceX a lancé dimanche le satellite franco-américain Jason 3 d’observation océanographique et va tenter de récupérer le premier étage du lanceur sur une barge flottant dans le Pacifique, selon les images en direct de la télévision de la Nasa.

La fusée Falcon 9 s’est arrachée de son pas de tir de la base aérienne Vandenberg en Californie (ouest) comme prévu à 18h42 GMT dans une brume venant de l’océan.

Le premier étage s’est séparé du deuxième étage, qui transporte le satellite, 2 minutes 37 après le décollage. Il devait ensuite se réorienter pour commencer sa descente vers la Terre.

Pour cela, il doit rallumer ses moteurs à plusieurs reprises en rétro-fusée pour freiner sa vitesse et, si tout va bien, venir se poser en douceur à la verticale sur une barge flottant dans l’océan Pacifique moins de dix minutes après le lancement, ce qui serait une première.

La société américaine SpaceX a indiqué avoir échoué dimanche à poser en douceur le premier étage de sa fusée Falcon 9 sur une barge flottant dans le Pacifique après le lancement du satellite franco-américain Jason 3.

«Le premier étage est bien venu sur la barge mais il semble que l’atterrissage a été brutal», écrit SpaceX dans un tweet.

Adaptation TDF

sources : https://cnes.fr / http://www.ladepeche.fr/ / http://www.20minutes.fr/

(69)

Laissez un message