Dernières Infos

La Comète tueuse des hommes des cavernes

Une nouvelle théorie très crédible et impressionnante de la part de géologues : les hommes des cavernes (Age de pierre) auraient été frappés par une énorme comète. Les dégâts sur la planète auraient été considérables à cette époque.

Pour certains chercheurs, on vient de comprendre qu’une comète a explosé au dessus de la Terre il y a juste 13 000 ans de cela. Cet événement dramatique a créé un jet de boules de feu et a mis le feu à la plus grand partie de l’hémisphère Nord de la Terre.

Cela a décimé des cultures entières de l’Age de pierre (Age de pierre sur Wikipedia) et de nombreux animaux terrestres comme les fameux mammouths et d’autres animaux terrestres comme les mastodontes (sortes de mammouths : Mastodonte sur Wikipedia ).

Ce n’est pas tout : cet événement catastrophique que l’on redoute tant à présent à causé un refroidissement généralisé à l’échelle de la planète pendant 1000 ans et a complètement perturbé le développement des premières civilisations humaines qui émergeaient en Europe et en Asie.

La comète devait faire dans les 2 ou 3 kilomètres de diamètre (!) et s’est séparé en morceaux avant l’impact : cela a provoqué une série d’explosions équivalentes chacune à des explosions atomiques !

Le résultat ?

Un enfer sur Terre : ces explosions ont en effet mis le feu à la plus grande partie de l’hémisphère nord.

Les chercheurs postulent cela d’après l’analyse d’une couche de diamants microscopiques trouvés dans 26 différents sites de par le monde (Europe, Canada et USA). Cette comète se serait écrasée sur Terre il y a seulement 12 900 ans de cela.

Les très grandes chaleurs et pressions ont carrément transformé le carbone contenu dans la comète en poussières de diamant ! Le spécialiste déclare :

Les ondes de choc et la chaleur dégagée ont dû être incroyables !
Cela a dû mettre le feu à la fourrure des animaux, aux étendues d’herbes et aux vêtements des hommes et femmes. Si les grands animaux comme les mammouths ont peut-être survécu à l’explosion initiale, ils sont progressivement morts de fin les siècles qui suivirent. Seuls les animaux, dont l’homme, pouvant s’appuyer sur des types de nourriture différentes ont pu survivre.

Il existe par ailleurs des preuves archéologiques sur l’Age de pierre qui renforcent cette thèse. Les habitants de la Terre ont soufferts à cette période et, en particulier, les chasseurs sur le sol américain qui descendaient des chasseurs-migrateurs en provenance d’Asie ont complètement disparu.

Spectaculaire chute de météoreCes chasseurs étaient pourtant les plus féroces chasseurs sur Terre : ils fabriquaient des pointes de lances magnifiques dont ils se servaient pour chasser le mammouth. On a beaucoup débattu sur la raison de leur disparition et on a, bien sûr, pensé à un bouleversement climatique. Une autre raison est maintenant avancé : ils ont été décimé par l’impact d’une comète.

L’Amérique seule n’a pas été la seule victime. A ce moment là, la Terre émergeait juste de la dernière période glaciaire (période glaciaire sur Wikipédia ). Le climat se réchauffait doucement mais de nombreuses régions restaient sous la glace. La chaleur de la comète a fait fondre ces glaces de manière très étendue. Les eaux résultantes se sont jetés dans l’Atlantique et ont perturbé les courants comme le Gulf Stream.

L’effet à moyen-long terme a été de plonger l’hémisphère Nord dans une mini époque glaciaire.

Cette théorie de la comète permet en effet d’expliquer 3 mystères :

Disparition soudaine de premières peuplades de l’Age de pierre en Amérique.

Disparition des mammouths en Europe et en Amérique

Cette période est appelée « Dryas récent »

Les spécialistes avaient bien des hypothèses pour expliquer chacun de ces phénomènes mais avec la théorie de l’impact de la comète, cela explique les trois en même temps. Cette théorie reste bien sûr encore controversée mais les preuves géologiques semblent s’accumuler de par le monde.

sources : http://www.imaginascience.com/ / http://www.guardian.co.uk/science/story/0,,2083785,00.html

(446)

Laissez un message