Dernières Infos

Hiver 2010-2011

Depuis 2 ans, nous observons des hivers en deça des normes saisonnières sur l’Europe de l’Ouest. Dans le même temps, le vent solaire est beaucoup plus calme. La nina est de retour cette année. Dans ce contexte, regardons ce qu’il va se passer sur ce nouvel hiver que se profile déjà.

Ici une projection de l’hiver 2010-2011 selon la NOAA.

Selon Joe Bastardi (AccuWeather), l’effet conjugué du retour de la nina, de la faiblesse du vent solaire ainsi que de l’activité volcanique, nous pouvons attendre à un fort refroidissement météorologique pour l’Hiver à venir

Selon le site ami de Meteolafleche, nous aurions des températures très basses pour la saison entre -1° à -2°.

Tout ceci serait amplifié également par des indices passés en négatifs

La différence cruciale de cette année est le retour de la Nina.

En règle générale, La Niña entraîne des conséquences moins marquées qu’El Niño à l’échelle mondiale, ne faisant qu’intensifier des conditions plus ou moins normales. Malgré tout, lorsque La Niña fait rage, le climat de l’Indonésie, normalement humide, devient très humide, et les hivers canadiens, plus froids et plus neigeux. Par ailleurs, les variations de température provoquées par La Niña ont tendance à varier quelque peu selon des facteurs précis telles que sa force, la profondeur et la répartition géographique des eaux froides ainsi que la circulation atmosphérique préexistante. Parmi les répercussions habituelles de La Niña, on note des moussons plus humides et des inondations sur le sous-continent indien; des pluies torrentielles et des crues en Asie du Sud-Est et en Australie du Nord et de l’Est; des hivers frais et humides en Afrique du Sud-Est; un climat chaud et sec le long de la côte du Pérou et de l’Équateur. Voir cette vidéo datant du début 2009 :


La nina responsable de la neige en Europe
envoyé par Ptite_Mule. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

Même si nous n’avons pas obtenu de corrélation directe entre les Ninas et les Ninos en Europe, l’effet conjuqué des indices passant en négatifs, plus une circulation équatoriale (QBO) qui sera de la même orientation et renforcée l’hiver prochain, le Vortex polaire se verrait donc très affaibli laissant dériver des vagues de froid sur l’Europe de l’Ouest. L’hiver 2010-2011 devrait être beaucoup plus rûde que l’Hiver 2009-2010. Il nous reste à observer la tendance de ce vortex polaire qui sous forme d’indice appelé l’Oscillation Arctique avait battu un record cet hiver dernier en passant en négatif. Du pas vu depuis plus de 40 ans. Les indices devraient très rapidement plonger et nous aurions alors un hiver précoce laissant débouler des descentes froides de nord ouest ou bien de nord est.

Il sera important de suivre les indices de la NAO et  surtout de l’AO pour déterminer si l’hiver sera en dessous des normes ou pas. Ce tableau permettra d’avoir un excellent apperçu au cours des mois qui vont arriver :

Tableau NAO

Comme les prévisions saisonnières ne sont pas fiables à 100%, nous garderons un donc bémol sur ces prévisions et nous donnerons une fiabilité à hauteur de 70%.

 

(198)

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(198)

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js
%d blogueurs aiment cette page :